Du 15 septembre au 9 décembre, le centre d’art contemporain Parc Saint-Léger présente l’exposition « Genius Loci », le génie du lieu. L’occasion de s’interroger sur le lien entre l’ancien parc thermal et le centre d’art qui s’y est installé il y a tout juste 20 ans.

« Comment la production du centre d’art est-elle influencée par son environnement physique, et en retour, quelle portée ces activités ont-elles sur ce contexte ? », une question posée par sa directrice Catherine Pavlovic, à laquelle tentent de répondre 7 artistes : Mélanie Bonajo, Dector & Dupuy, Eric Hattan, Irma Name, Géraldine Longueville, Lei Saito et Julian Sartorius.

Un peu d’histoire

Le thermalisme a fait vivre Pougues-Les-Eaux entre le 16ème et le 20ème siècle, la ville thermale a réellement pris son essor en 1568, grâce à ses « eaux miraculeuses », une notoriété qui durera plus de 4 siècles. Henri III vint en cure, accompagné de sa mère Catherine de Médicis pour soigner leurs douleurs néphrétiques. Ensuite les rois de France et l’aristocratie continuèrent à venir « prendre les eaux » à Pougues parmi lesquels : Henri IV, Marie de Médicis, Louis XIII, Louis XIV… Le Parc Saint-léger tire son nom de la source éponyme, la plus importante de la station thermale, on peut toujours voir dans le magnifique « pavillon des sources », dans l’enceinte du Parc, les deux jarres d’où jaillissaient les fameuses sources : Saint Léger et Saint Léon. Finalement, un an après la fin de l’exploitation le domaine thermal fut acheté par le Conseil Général de la Nièvre.

C’est en 1998 que les locaux, datant du 19e siècle, ont été réhabilités par le Département pour accueillir le centre d’art : espace d’exposition, bureaux et logements pour les artistes.

La célébration du 20ème anniversaire du Centre d’art reçoit un soutien financier de Nevers Agglomération à hauteur de 2 000€.

L’exposition Genius Loci

Dans leur majorité, les artistes invités à participer à l’exposition se sont inspirés directement de la situation géographique, historique et architecturale du centre d’art.

Eric Hattan et Lei Saito se concentrent sur les bâtiments et le parc. Géraldine Longueville considère également l’environnement naturel du centre d’art en proposant à partir d’un inventaire de plantes trouvées sur place, une boisson et une bande-son spécifiques à l’institution. Le duo Dector & Dupuy a conçu deux promenades, hors les murs, l’une à Nevers et l’autre dans Pougues-les-Eaux. Mélanie Bonajo, le duo « Irma Name » et Julian Sartorius quant à eux ont une approche différente, qui n’est pas propre au Parc Saint-Léger. Chacun d’entre eux s’interroge sur ce que pourrait être un esprit du lieu, sa fonction dans la création, dans l’identité ou dans l’appréhension du contexte.

Renseignements

Parc Saint-Léger

avenue Conti
F-58320 Pougues-les-Eaux
tél. +33 (0)3 86 90 96 60

Horaires d’ouverture des expositions:
Du mercredi au dimanche, de 14h à 18h.
Pendant la période d’été,
du mardi au dimanche de 14h à 19h.
Visite également sur rendez-vous.

Site: www.parcsaintleger.fr

X