Menu

Photo ©Rosemay Lejay

Chaque année à l’automne, les amateurs de jazz se retrouvent à Nevers  pour le D’Jazz Nevers Festival. Depuis 2013, c’est également le moment pour les élèves de primaire de se familiariser avec cette musique, que peu ont l’occasion de découvrir autrement. Grand saut dans l’univers du jazz, avec les 21 élèves de CM1 de l’école Saint-Just de Varennes -Vauzelles et leur enseignante Muriel Valéry.

Tout baptême nécessite une préparation. Depuis la rentrée en septembre, Muriel n’a de cesse de décortiquer dans le cadre de son projet pédagogique les familles d’instruments, les styles musicaux, les rythmes, pour que ses élèves soient fin prêts, pour le jour J au centre Gérard Philipe. Cette année, ce sont 4 représentations et 1000 bouts d’choux qui seront les spectateurs de ce marathon du jazz assuré par le Quartet Novo. Le spectacle : le « Soldat Novo », une adaptation d’une œuvre fondatrice du conte musical, « L’histoire du soldat » mis en musique par Stravinsky sur un texte parlé de Charles-Ferdinand Ramuz.

Lors des séances de préparation, Murielle fait découvrir à ses élèves différents instruments, à grand renfort d’extraits musicaux et de vidéos, les familiarisant avec les termes techniques « octaves », « tessiture », « grave », « aigu » . Cette fois, les enfants découvrent avec attrait la clarinette, avec la chance de pouvoir « en toucher une en vrai » grâce au passé musical de leur enseignante… qui attise la curiosité des élèves et titille leur envie de l’écouter en jouer. Il leur faudra attendre le concert du quartet. Un format qui ne leur est pas inconnu puisque l’année précédente, ils ont assisté au concert de la Tournée des Petites pinces, proposée également en partenariat avec Nevers Agglomération et ont découvert le quatuor de musique classique. Une belle entrée en matière. Cette année, avec le Novo quartet, les enfants, plus que de simples spectateurs, seront également acteurs du concert après avoir travaillé en classe sur certaines chansons lues (en slam) et sur les percussions corporelles. Première leçon : le rythme, un composant essentiel de la musique.

Le travail débute en amont et se poursuit au-delà du temps du spectacle, véritable course de fond artistique, mais pas seulement. Chaque élève de Muriel complète pendant l’année une frise de l’histoire de l’art, ce qui permet de placer les morceaux écoutés, les peintures observées, en résumé toutes les œuvres étudiées dans une chronologie. Tous les extraits musicaux sont également analysés dans un tableau d’écoute qui répertorie par exemple le titre, l’auteur, le style, l’époque et le sentiment ressenti.

On le comprend, ce qui parait être un simple spectacle pour ces élèves de CM1, tout en s’inscrivant dans le parcours d’éducation artistique et culturelle du Ministère de Jean-Michel Blanquer, devient finalement prétexte à étudier histoire, lecture, écriture… Espérons que les multiples échauffements en classe permettront aux bouts d’choux de passer avec succès leur baptême de jazz et leur donneront envie de poursuivre l’expérience en dehors de la classe.

Encadré

Le NOVO Quartet est né en 2005, du désir de Pascal Berne, contrebassiste, compositeur et

arrangeur, de fonder un groupe acoustique avec la volonté de ciseler son écriture à l’adresse

des musiciens qui composent le groupe : Pierre Baldy Moulinier au trombone, Yves Gerbelot aux saxophones, Michel Mandel aux clarinettes et bien sûr à la contrebasse et à l’euphonium, Pascal Berne lui-même.

Rencontre avec … Murielle Valéry, enseignante

Nevers Agglomération : Pourquoi avoir choisi de faire participer votre classe à cette 6é édition de la Tournée Bouts d’Choux ?

Muriel Valéry (MV) : Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, je voulais participer à cette tournée avec ma classe depuis plusieurs années mais nous recevons lors de chaque rentrée scolaire différentes sollicitations autour de la musique. Il faut faire des choix. Même si la mairie de Varennes-Vauzelles propose une programmation culturelle riche et diversifiée pour les écoles, peu portent sur le jazz. C’est un genre musical rarement proposé aux scolaires et qui est peu mis à disposition des jeunes.

NA : Comment se déroule la préparation en classe en amont d’un spectacle ?

Quelque soit le spectacle, je le prépare. Nous avons un « cahier parcours culturel » avec une frise de l’histoire des arts que l’on complète au fur et à mesure pendant l’année. Pour chaque évènement, on garde par exemple le ticket d’entrée, l’affiche…

NA : Et pour le Soldat NOVO, plus spécifiquement ?

J’ai commencé par étudier avec mes élèves un résumé du conte, puis j’ai abordé le rythme dans la musique, les familles d’instruments, les différents styles musicaux, surtout le slam et le jazz que l’on retrouve dans le spectacle du Novo quartet. Ils ont également illustré les différentes parties du synopsis, transmis par D’Jazz. Je leur ai montré des vidéo Quartet, bien sûr sans leur révéler le spectacle qu’ils verront.

NA : Les élèves participent au concert, comment préparez-vous leur intervention ?

MV : Nous préparons effectivement les slams et les percussions corporelles. Genre musical qu’ils connaissent déjà puisqu’à l’école St Just nous avons mis en place une chorale de cycle avec les CM2 dans laquelle ces derniers utilisent leur corps comme instrument. La difficulté est de réussir à écouter tout en chantant, pour cela je leur fais faire des jeux rythmiques.

X