Jusqu’en novembre 2020, les propriétaires d’immeubles ou de logements à Nevers (centre-ville) et Fourchambault (quartier de la Fonderie) peuvent bénéficier de subventions importantes pour améliorer ou réhabiliter leurs biens. L’Opération programmée d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain (OPAH RU), portée notamment par Nevers Agglomération depuis fin 2015, a déjà été précieuse pour 73 dossiers, et pour l’économie locale, avec plus de 2,5 M€ de travaux.

Occupés ou vacants, de nombreux logements du centre-ville de Nevers et du quartier de la Fonderie à Fourchambault ont besoin d’être rénovés, pour le bien-être de leurs habitants ou pour être remis sur le marché de l’immobilier. Ces deux secteurs sont au cœur de l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain (OPAH RU), signée fin 2015 par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), Nevers Agglomération, les villes de Nevers et Fourchambault.

Le dispositif, qui court jusqu’à fin 2020, permet aux propriétaires, occupants ou bailleurs, de bénéficier d’aides importantes pour la réalisation de travaux d’amélioration du cadre de vie ou de réhabilitation des logements :

  • Ravalement de façade : 40 % de subvention plafonnée à 20 000 €
  • Installation d’un ascenseur : 60 %de subvention plafonnée à 30 000 €
  • Remise en état des cages d’escalier et des circulations communes (dont réseaux) : 50 % de subvention plafonnée à 15 000 €
  • Travaux d’économie d’énergie, d’autonomie, travaux lourds ou de mise en sécurité : de 35 à 65 % des travaux hors taxes (sous conditions de ressources).

 

L’OPAH RU a pour ambition de lutter contre l’habitat indigne et de rehausser l’offre locative. Depuis son lancement, elle a été sollicitée pour 73 dossiers – 59 à Nevers et 14 à Fourchambault – équitablement répartis entre propriétaires occupants et propriétaires bailleurs. Tous les logements qui ont été rénovés pour être mis sur le marché ont été loués. Pour bénéficier des aides de l’OPAH, les propriétaires s’engagent à appliquer des loyers conventionnés pendant 9 ans.

Non seulement l’OPAH RU redynamise l’immobilier, mais elle apporte de l’oxygène à l’économie locale : les 73 dossiers qu’elle a accompagnés ont engendré plus de 2,5 M€ de travaux. Autre bonne nouvelle pour le territoire, de jeunes couples ont saisi l’occasion de ces aides (55 % en moyenne sur les travaux de réhabilitation) pour investir et s’installer dans le centre-ville de Nevers.

Contact. – Le bureau d’ingénierie Soliha-CDHU 58 accompagne gratuitement les porteurs de projet. 03.86.36.01.51, marjorie.hoehn@cdhu.fr

Permanences d’accueil : à Nevers, 13 avenue Pierre-Bérégovoy, lundi de 14 h à 16 h 30 et mercredi de 9 h à 12 h ; en mairie de Fourchambault, le dernier vendredi de chaque mois, de 13 h 30 à 16 h 30.

X