La déchetterie de Pré-Poitiers fait référence contre le vol - Agglomération de Nevers

Gérée par Nevers Agglomération, la déchetterie de Pré-Poitiers fait partie des dix-sept sites vitrines récompensés au niveau national pour la lutte contre le vol des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Les différents moyens mis en œuvre ont réduit à zéro le pillage de ces précieux déchets.

Riches en métaux rares, les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE ou D3E) suscitent les convoitises et sont la cible de nombreux vols sur les sites de collecte. « 15 à 20 % des déchets disparaissent, soit environ 40 000 tonnes par an », explique Guillaume Bluzat, responsable régional d’ESR, la société née de la fusion d’Eco-systèmes et de Récylum, qui veille à la valorisation des D3E.

Certaines déchetteries se sont appliquées à enrayer le pillage. C’est pour promouvoir leurs « bonnes pratiques » que les éco-organismes en charge de ces déchets (regroupés au sein de l’OCAD3E) ont répertorié dix-sept sites vitrines en France. Parmi eux, la déchetterie de Pré-Poitiers, gérée par Nevers Agglomération, est la seule en Bourgogne à être ainsi mise à l’honneur.

En 2017, 267 tonnes d’ordinateurs, réfrigérateurs, téléviseurs, téléphones, etc. ont été déposées par des particuliers (1). Et pas un seul vol n’a été signalé, grâce à un arsenal de mesures déployées par le service Déchets de Nevers Agglomération, en concertation avec Véolia, l’exploitant de la déchetterie. Vidéosurveillance, caisson hermétique dans lequel les objets sont entreposés, gardiennage et dépôt de plainte en cas d’intrusion ont découragé les tentatives de vol.

Pour le prochain concours de sites vitrines de l’OCAD3E, Nevers Agglomération envisage d’inscrire sa déchetterie des Taupières, dans laquelle 261 tonnes de D3E ont été collectées en 2017, qui bénéficie elle aussi des mêmes conditions de sécurité que Pré-Poitiers.

 

  1. 15 tonnes ont également été collectées auprès des professionnels.
X