Javel, sel de Guérande, séjour dans la glace… Dominique Laroche soumet ses instantanés Polaroïd à un sacré régime pour les transformer en oeuvres d’art. Oniriques, mystérieuses, flirtant avec l’abstrait, les créations du président du Ciné Photo Club Nivernais sont à découvrir, du 7 au 28 avril, dans le cadre du festival international Expolaroïd.

C’était il y a quarante ans, autrement dit la Préhistoire de la photographie vue depuis la lorgnette du numérique. En 1977, arrivait sur le marché le Polaroïd 1000, un appareil « mythique » pour Dominique Laroche. Un boîtier en plastique sans grâce, à l’objectif fixe et cyclopéen, mais d’où sortait une inlassable magie. Celle de l’instantané : une photo aussitôt prise, aussitôt révélée sur un petit format de papier à bords blancs craché par l’appareil où l’image semblait sortir du néant, en quelques secondes.

Longtemps tombé en disgrâce avant de retrouver sa place, en version modernisée et moins surprenante à l’ère du smartphone, le « Pola » suscite encore la fascination de nombreux passionnés, parmi lesquels les créateurs du festival Expolaroïd. Né à Nantes, ce rendez-vous a essaimé à travers la France et même le monde. Une quarantaine de villes participent à cette sixième édition dont, pour la première fois, Nevers (1), grâce à Dominique Laroche, président du Ciné Photo Club Nivernais (CPCN). Du 7 au 28 avril, une quarantaine de ses créations seront exposées dans les locaux du club (voir ci-dessous).

Ses « Instants-Pola » illustrent son irrépressible besoin de passer « l’objet » photo au fil de sa curiosité de petit chimiste pour transformer de simples images en oeuvres d’art. Quitte à les malmener un peu… La gélatine dans laquelle est fixée l’image se détache, telle une peau, pour être transférée sur un autre support. La matrice orpheline est, elle, utilisée comme un négatif : « Je la remets dans l’eau, je la nettoie, j’enlève l’oxyde de titane », explique Dominique Laroche. Quelques stages dans la javel, et c’est une « nouvelle image » qui se révèle, « avec une belle ambiance, un côté artistique », à la lisière du figuratif et de l’abstrait. Certaines images ont passé l’hiver dans un bac, toujours trempées de javel, pour être soumises à l’épreuve de la glace. D’autres ont goûté le contact avec le sel de Guérande. Pour entrer dans une autre dimension, moins sage, plus aventureuse, où elles se parent de rêve, d’énigme, se livrent aux interprétations – romantisme ? surréalisme ? cubisme ?

L’expérimentation, sans filet ou suivant une recette partagée par d’autres adeptes de la cuisine photographique, est une des marottes de Dominique Laroche. Avec la collection d’appareils de tous âges, origines et pedigrees, dont il présentera quelques spécimens « Pola » lors de son exposition. Montrer les tours infinis de la photographie, les partager en stage ou en atelier, c’est ainsi que le président du CPCN conçoit son savoir accumulé depuis des dizaines d’années.

Avec « Instants-Pola », il ouvre le 60e anniversaire d’un club dans lequel il a élargi sa science de l’image aux côtés du fondateur, Georges Turpin, et des anciens, surtout des passionnés de cinéma, rappelle-t-il : « La photo était le parent pauvre. Les membres du CPCN faisaient surtout du reportage, du cinéma d’animation. » Avant le « temps fort » du soixantenaire, en octobre, d’autres rendez-vous sont à guetter dans les locaux du CPCN. Du 4 mai au 2 juin, ce sera au tour de Robert Parent de présenter ses « Histoires d’atmosphère », les mercredis, vendredis et samedis de 14 h30 à 18 h.

Instants-Pola, de Dominique Laroche, du 7 au 28 avril, dans les locaux du Ciné-Photo Club Nivernais (CPCN), 3 rue Sabatier à Nevers (à côté de l’Office de tourisme).
Ouverture les mercredis, vendredis et samedis, 15 h-18 h.
Dimanche 15 avril : atelier découverte du transfert, au CPCN (complet).
Samedi 21 avril, 9-12 h : démonstration au magasin Camara Nevers, 39 avenue du Général-de-Gaulle.

À suivre sur la page Facebook Mois de la photo en Nièvre

(1) Le second point de chute nivernais d’Expolaroïd est à Lormes, où plusieurs expositions sont également organisées du 7 avril au 5 mai. Détails sur expolaroid.com

X