L’Arrosoir rafraîchit le Forum à grands jets d’audace - Agglomération de Nevers

Jusqu’au dimanche 27 mai, L’Arrosoir fait revivre le Forum, rue de Nièvre à Nevers. La vaste librairie liquidée en 2016 a été habillée de tableaux, vidéos et livres, héberge un bar, un débat et des concerts. Une giboulée d’arts pour étancher sa curiosité et brumiser l’esprit.

Une cascade de néons invite à gravir l’escalator pétrifié. Le premier étage du Forum n’avait pas accueilli d’autres visiteurs que des liquidateurs depuis la fin de la librairie Pôle Arts 58 (ex-Chapitre) en juin 2016. Résurrecteur de friches commerciales, L’Arrosoir a relevé le défi de transformer le désert sombre en une oasis culturelle, du 23 au 27 mai.

Un bar pour la soif de rencontres, une librairie collective éphémère et des expositions sans concessions (Michèle Magema et Béopé) pour se nourrir l’esprit, un Droit de question pour aiguiser le goût du débat, et des concerts pour se laver les oreilles. Le programme, complété par les œuvres de Gaspard Ajoupa et les reliures de Marie-Claire Brauner dans le cosy coin librairie, ne transige pas sur l’exigence et l’envie de piquer la pensée – ou son absence.

Guy Matchoro, artiste président, avait l’œil qui frisait en évoquant ainsi les réactions suscitées par l’affiche de cette 3e édition – l’artiste franco-congolaise Michèle Magema réincarnant La Liberté guidant le peuple de Delacroix. Et rêvait à voix haute d’un Droit de question aussi effervescent que l’inégalé Droit de réponse de Michel Polac.

 

Programme

 

Vendredi 25 mai : 14 h, dédicace du livre Nos regards mêlés et vente des photos d’époque de Nevers par Monique Thuriot-Prémery ; 18 h 30, soirée débat Droit de question ; 20 h 30, concert électro avec The Loglady, Sata et Frissson.

Samedi 26 : 14 h, Emmaüs en ville ; 15 h, performance de Michèle Magema ; 18 h, soirée dégustation ; 21 h, concert de Balladur et Pr2B (électro-pop).

Dimanche 27 : 12 h, brunch ; 18 h, fermeture.

Détails sur la page Facebook L’Arrosoir Nevers.

X