Laboratoire lycéen d’idées grand format, le think tank du Centre scolaire Notre-Dame se penche cette année sur les médias, leur rôle et leur influence. Jeudi 15 novembre, salle des Éduens à Nevers, une conférence-débat en sera le temps fort, avec l’éditorialiste Christophe Barbier et le journaliste-écrivain Bernard Lecomte en médiatiques têtes d’affiche.

Créé il y a cinq ans sur les conseils d’étudiants de Sciences Po Paris, le think tank du Centre scolaire Notre-Dame (CSND) est un mûrissoir dans lequel les lycéens pré et post-bac se nourrissent de grands thèmes, musclent leur réflexion, leur sens du débat et leur travail en équipe.

Après l’intelligence artificielle l’an passé, ce sont les médias, leur rôle et leur influence, qui occupent une demi-douzaine d’élèves coachés par Isabel Gaudin, coordinatrice de projets au CSND. L’équipe a été largement renouvelée par la dynamique naturelle du bac, où les brassées de mentions raflées par les « think tankistes » 2017-2018 attestent l’efficacité du dispositif – et son pouvoir d’attraction sur de jeunes cerveaux déjà bien lancés.

Seul « survivant », Corentin Luce est le président du think tank pour cette année. L’élève de terminale ES n’a pas eu besoin de forcer son talent d’orateur, rodé aux joutes nationales, pour animer la conférence de presse de rentrée, entouré de ses camarades, de professeurs, de membres du tout nouveau club partenaires (des acteurs du monde économique), et de Jean-Philippe Bertin, rédacteur en chef du Journal du Centre.

La presse quotidienne régionale, comme tous les autres éléments du monde médiatique, voit son rôle, son influence et ses repères remis en cause par les nouveaux outils numériques – Internet, les réseaux sociaux, les smartphones qui renvoient le papier à l’âge de pierre : « Tout évolue très vite, la presse perd de son influence. L’information est gratuite, maintenant tout le monde est journaliste. La démocratie est en jeu, je ne sais pas si la presse régionale sera encore là dans dix, quinze ou vingt ans », s’est inquiété le patron du seul quotidien nivernais.

L’avenir des médias, locaux ou non, sera abordé lors de la conférence-débat organisée par le think tank, jeudi 15 novembre à 15 h, salle des Éduens. Christophe Barbier, éditorialiste multicartes et ancien patron de L’Express, et Bernard Lecomte, journaliste-écrivain bourguignon et ex-rédacteur en chef du Figaro Magazine, apporteront leur éclairage sur les médias, en compagnie de Jean-Philippe Bertin et de Denis Thuriot, président de Nevers Agglomération (partenaire du think tank) et maire de Nevers, qui interviendra en tant qu’avocat sur l’aspect « justice et médias ».

X