Jean-Luc Revol propose pour 2018 – 2019 une programmation représentative de son projet pour « la Maison »… ou presque. En effet, deux mois de fermeture exceptionnelle sont prévus (du 20/11 au 15/01) pour réaliser des travaux de rénovation. Malgré tout, ce n’est pas moins d’une dizaine de propositions qui s’adressera aux familles voire au jeune public.

En octobre 2018, place au nouveau cirque avec la compagnie Lapsus pour « Boutelis, cirque sans sommeil », un huis-clos fantastique inspiré de la sensation éprouvée pendant la paralysie du sommeil (nommée Boutelis en arabe). Dans la lignée du Cirque Le Roux, accueilli à la MCNA en 2017, les sept circassiens présentent leur nouvelle création, ludique et poétique.

Toujours en octobre, le collectif de théâtre musical Odyssée clôturera le festival Les Pinces à linge avec  « Les frères Choum », un concert-spectacle rythmé et inventif qui met en scène des musiciens-inventeurs fous dans leur laboratoire avec des machines musicales !

En janvier 2019, la réouverture du lieu sera extrêmement festive… et gourmande  avec « Cuisine et confessions ». Un spectacle qui met l’eau à la bouche au propre comme au figuré, la compagnie québécoise Les 7 doigts mêlant avec énergie, virtuosité et humour acrobaties et préparation culinaire, – à déguster pendant la représentation- !

Le mois de mars 2019 sera placé sous le signe du jeune public et des familles avec quatre spectacles qui leur sont dédiés. Tout d’abord  la MCNA accueillera le collectif berlinois Familie Flöz pour « Teatro Delusio », une comédie sans parole qui allie mime et masques, burlesque et poésie. Puis viendra une coproduction MCNA : « Les Petites histoires de… », par la compagnie de danse Eco. Emilio Calcagno, entouré de trois autres chorégraphes –Anthony Egéa, Kaori Ito et Kettly Noël-, revisite des petites histoires de Tim Burton, dans le style du réalisateur, alliant macabre, sarcasme et humour noir. La Cie Manie quant à elle présentera « Après grand c’est comment ?», pour du théâtre et du cirque sur le thème de l’enfance, ou plutôt sur la vie d’adulte vu au travers des yeux d’enfant. Pour finir, pour le très jeune public à partir de 3 ans, ce sera « L’impatiente » de la cie Empreinte(s), de l’art visuel magnifique !

Toujours dans la programmation jeune public (dès 3 ans), en avril, les enfants assisteront à une exploration sensorielle, silencieuse, simple, pleine de sensibilité avec « Le Petit bain ». Les tout- petits, auront aussi leur séance en mai avec « Les Frères bricolo », un spectacle bluffant autour de la création d’une maison musicale. Finalement, pour clôturer cette programmation jeune public, place aux arts visuels avec « L’après midi d’un Foehn » qui aborde de façon très subtile le thème de la pollution par les plastiques. Adapté aux enfants dès 5 ans, le concept est simplissime et réussi : des sacs en plastique, une turbine et de la musique de Claude Debussy !

Nevers Agglomération soutien la création théâtrale

Le TCF (Théâtre du Caramel Fou) sera en résidence à la MCNA en décembre 2018 pour une création jeune public (dès 5 ans) mise en scène par Jean-Luc Revol. La pièce « Les trois cochons (et le dernier des loups) », revisite la fameuse histoire de littérature enfantine, une version dans laquelle les cochons ne sont pas les plus gentils ! Nevers Agglomération, dans le cadre de sa politique culturelle soutient ce projet à hauteur de 15 000€, celui-ci alliant deux dimensions qui lui sont chères : création et jeune public.

X