De gauche à droite : Michel Angers, Maire de Shawinigan, Denis Thuriot, Maire de Nevers et Président de Nevers Agglomération, Alain Bourcier, Maire de Gimouille et Vice-président de Nevers Agglomération chargé du numérique et Pierre Giguere, député du comté de Saint-Maurice au Québec, spécialiste de l’agritech.

De gauche à droite : Michel Angers, Maire de Shawinigan, Denis Thuriot, Maire de Nevers et Président de Nevers Agglomération, Alain Bourcier, Maire de Gimouille et Vice-président de Nevers Agglomération chargé du numérique et Pierre Giguere, député du comté de Saint-Maurice au Québec, spécialiste de l’agritech.

Ce lundi 26 février à 17 heures (heure française) soit 11heures (heures du Québec), le Maire de Nevers et Président de Nevers Agglomération Denis Thuriot et le Maire de Shawinigan au Québec ont signé un protocole d’entente autour du numérique : un véritable jumelage entre l’Inkub situé à Nevers et le DigiHub de Shawinigan. Cet accord fait suite au déplacement au CES de Las Vegas en janvier dernier où les deux édiles s’étaient rencontrés et avaient pu constater que les réalités de leurs territoires étaient similaires. Tous deux misent en effet sur le virage du numérique pour assurer le développement économique et souhaitent faire en sorte de conserver leurs jeunes diplômés sur place. L’idée est ainsi née de créer une passerelle entre l’écosystème de l’Inkub (à Nevers) et ceux du DigiHub Shawinigan et du Centre d’Entrepreneuriat Alphonse-Desjardins (Shawinigan) afin d’optimiser le potentiel des entrepreneurs.

« La locomotive actuelle de l’économie c’est de manière indiscutable le numérique, non seulement les entreprises principalement numériques représentent des éléments de croissances importants et indispensables à la compétitivité des territoires, mais toutes les entreprises mêmes les plus traditionnelles font face au défi de la transformation numérique pour rester compétitives », souligne Denis Thuriot, Maire de Nevers et Président de Nevers Agglomération. « Même si tous les wagons sont en place, sans locomotive le train reste en gare », poursuit-il.

Voilà une image qui a trouvé écho auprès des dirigeants de Shawinigan comme le Maire et Président du DigiHub Shawinigan Michel Angers. « Cette ouverture de nos écosystèmes de Shawinigan sur les incubateurs hors Québec s’inscrit dans une trajectoire naturelle de nos organisations, pour lesquelles le développement passe par des alliances stratégiques à l’international. Plus que jamais, la Ville et ses moteurs économiques saisissent les opportunités et sont tournés sur le monde », affirme Michel Angers.

Nevers Agglomération et Shawinigan souhaitent ainsi modéliser la mise en réseaux de villes moyennes, et pour cela, elles s’engagent à une collaboration stratégique entre les deux territoires. Ainsi, les organisations annoncent la création d’un jumelage entre les incubateurs du Digihub Shawinigan et du Centre d’Entrepreneuriat Alphonse-Desjardins avec l’Inkub, situé à Nevers.

« Les villes moyennes représentent des défis et des solutions similaires, et cette similitude est plus importante

pour les échanges d’idées et de technologie que la proximité physique », remarque Alain Bourcier, Vice-président de Nevers Agglomération en charge du Numérique.

Les actions projetées à moyen terme

  • Chaque incubateur proposera un bureau de passage pour les entreprises de l’autre incubateur
  • Les incubateurs organiseront des événements de partage de bonne pratique et de technologie commun en utilisant leurs plateformes de visioconférence
  • Les incubateurs mettront en commun leurs stratégies et partenaires financiers quand cela est possible
  • Les incubateurs partageront l’information sur les capacités techniques et spécialités de chaque entreprise soutenue. Shawinigan et Nevers Agglomération organiseront des événements d’information et de partage de connaissance sur les entreprises de leurs territoires respectifs.

D’autres projets entre Nevers Agglomération et Shawinigan sont aussi en discussion, notamment

en termes d’AgriTech, Smart City ou de culture et valorisation du patrimoine par le numérique. Enfin, le désir de favoriser des stages entre les écosystèmes est bien présent auprès des deux organisations. « Nous encouragerons dans la mesure du possible les entreprises de l’Inkub à accueillir des stagiaires de Shawinigan et les entreprises de Shawinigan à accueillir des stagiaires de Nevers Agglomération, qui assisteront les étudiants stagiaires dans leur installation temporaire sur les territoires respectifs », précise le Maire de Nevers et Président de Nevers Agglomération, Denis Thuriot.

Par ailleurs, Denis Thuriot et Michel Angers se sont engagés à organiser conjointement un premier Salon de l’innovation des villes moyennes. Denis Thuriot a fait part des invitations et des retours positifs recueillis auprès de Cavaillon, Ajaccio, Périgueux, Bourges, Châteauroux, ainsi que de la participation des collectifs des smart factory propulsés par la société MLG Consulting, à savoir Perpignan, Deauville, Bordeaux, Roubaix, Nice, Mulhouse, Vanne, Saint Quentin, Lens-Liévin. Michel Angers a proposé de mobiliser le futur réseau national des pôles régionaux d’innovation afin que le co-développement des villes moyennes de la France et du Québec devienne bien une réalité.

X