Menu

En réunissant 2 700 personnes, les 9 et 10 novembre, pour son premier Sommet international de l’innovation en villes médianes (SIIViM), Nevers Agglomération a réussi son pari : fédérer des villes et agglomérations, des start-up et des grandes entreprises autour d’une ambition, la relance économique et démographique de territoires longtemps négligés mais dont le potentiel s’est révélé au grand jour lors du SIIViM.

Une ville miniature bardée d’inventions sur le parquet des handballeurs, des conférences, des animations et des rencontres tous azimuts : la Maison des sports de Nevers s’est métamorphosée en ruche humaine et numérique, vendredi 9 et samedi 10 novembre, pour le premier Sommet international de l’innovation en villes médianes (SIIViM), co-organisé par Nevers Agglomération et la Ville de Nevers.

Accueillis dans un hall à la végétation luxuriante créée par l’artiste paysagiste neversois Vincent Valéry (1), les visiteurs ont découvert que l’innovation n’était ni une jungle hostile ni un monde impénétrable aux « non-geeks », mais la promesse d’un quotidien facilité, ouvert et connecté. Qu’ils viennent de la Nièvre, de France ou du monde entier – onze pays étaient présents –, professionnels, élus et curieux ont été séduits par la qualité et l’originalité des solutions que proposaient une centaine de start-up dans le « démonstrateur » aménagé en plein cœur de la Maison des sports.

Sans prétendre rivaliser avec les références mondiales que sont le DLD de Tel Aviv et le CES de Las Vegas, le SIIViM a bluffé les participants et le public, prouvant qu’une ville « médiane » comme Nevers était capable de bâtir ex nihilo un événement à la fois pointu et accessible. Lors de sa visite, vendredi 9 novembre, le secrétaire d’Etat chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, a ainsi salué avec force « une expérience grandeur nature de ce que la ville intelligente peut changer dans nos vies ».

Avec 1 500 personnes (exposants, conférenciers et visiteurs) pour la journée de vendredi réservée aux professionnels, et 1 200 défiant la pluie d’un samedi dédié au grand public, cette première édition du SIIViM a dépassé toutes les attentes des organisateurs. « Nous sommes en phase avec une grande partie de ce que les gens attendent », s’est réjoui Denis Thuriot, maire de Nevers et président de Nevers Agglomération, initiateur de ce sommet avec son homologue québécois de Shawinigan, Michel Angers. « Le SIIViM est un pas important. Nous allons vers des jours meilleurs. Notre territoire a beaucoup d’atouts, il suffisait juste de les remettre en lumière. »

Les conventions signées dès l’ouverture du sommet avec des villes arménienne et québécoises, la Côte-d’Ivoire et la Mission Ecoter (2) sont autant de garanties que l’enthousiasme suscité par le SIIViM ne retombera pas comme un soufflé. Deux start-up québécoises ont annoncé leur volonté de s’implanter à l’Inkub – l’incubateur de start-up de Nevers Agglomération – tandis que la société nouvellement neversoise Fingertips, qui a mis au point le coussin connecté Viktor, envisage une antenne outre-Atlantique.

La deuxième édition du SIIViM est d’ores et déjà annoncée à Shawinigan, en septembre ou octobre 2019 : « Il se tiendra à nouveau à Nevers en 2020 », a assuré Denis Thuriot.

Trophées de l’innovation. En clôture du SIIViM, Nevers Agglomération a remis ses Trophées de l’innovation à Louis Pouzin, Nivernais précurseur de l’Internet dans les années 1970 (une salle à son nom a été inaugurée à l’Inkub le 9 novembre) ; à quatre établissements scolaires et universitaires neversois à la pointe de l’innovation et du numérique (lycée Jules-Renard, Centre scolaire Notre-Dame, ISAT et Digisup) ; à Sabine Le Névannau, présidente de la société Concept Geebee ; à Alain Tixier, fondateur de Fingertips ; à Vincent Valéry et au Centre technique horticole pour leur scénographie du hall de la Maison des sports.

 

  1. Avec l’aide des mains vertes et expertes du Centre technique horticole de la Ville de Nevers.
  2. Mission pour l’Economie numérique, la conduite et l’organisation des territoires : l’un des nombreux partenaires publics et privés agrégés autour du SIIViM.
X