03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

Après deux ans de travaux, Aquabalt, le pôle aquatique de Nevers Agglomération a été inauguré, vendredi 21 juin. Les habitants pourront découvrir cet équipement tant attendu, samedi 29 et dimanche 30 juin, juste avant l’ouverture lundi 1er juillet.

Un champion olympique pour poser la première pierre, un champion du monde pour couper le ruban. Le pôle aquatique de Nevers Agglomération, Aquabalt, a bénéficié de deux parrains prestigieux, Alain Bernard à l’orée du chantier en novembre 2017, Camille Lacourt pour la fin de la course, vendredi 21 juin. Du haut de son double mètre, la longiligne star, désormais retraitée, des 50 et 100 m dos a apprécié le « très beau travail » des concepteurs d’Aquabalt avant de plaider avec ferveur pour les bienfaits de l’activité sportive, et pour l’enjeu vital de l’apprentissage de la natation.

Précédant l’allocution sprintée du quintuple champion du monde, Denis Thuriot, président de Nevers Agglomération, est revenu en détail sur la genèse, les caractéristiques et les performances d’un pôle aquatique qui répond à l’attente d’un équipement moderne en prenant le relais de la piscine des Bords-de-Loire, et qui s’inscrit dans la revitalisation de tout un quartier naguère sinistré, celui du 13e-de-Ligne.

Dès 2015, les élus communautaires ont élaboré un Plan piscine dont l’ambition est, notamment, de favoriser l’apprentissage de la natation pour les plus jeunes. Complémentaire des piscines de Varennes-Vauzelles et de Pougues-les-Eaux, le pôle aquatique implanté sur le site Cobalt (ex-caserne Pittié), à proximité de l’Inkub, illustre « l’intelligence collective » qui fait naître les grands projets d’intérêt communautaire, selon Denis Thuriot.

Des scolaires aux pratiquants en club, des tout-petits aux seniors, tous les habitants de l’Agglomération pourront trouver leur place dans les divers équipements d’Aquabalt, sept jours sur sept, de 10 h à 20 h en juillet-août (19 h les samedis et dimanches). Le week-end des 29-30 juin permettra un premier repérage – et l’achat de cartes d’abonnement – avant le grand rush de la journée d’ouverture, lundi 1er juillet.

Les premières animations sont en place, à commencer par les stages d’apprentissage, destinés à enrayer le fléau des noyades accidentelles ; le tarif (55 € pour 10 séances) est résolument attractif. Jardin aquatique dominical et familial, aquafitness et location d’aquabike mettent aussi l’eau à la bouche pour la suite.

Aquabalt en chiffres

  • Coût des travaux : 8,7 M€ HT.
  • 863 m2 de plan d’eau.
  • Un bassin sportif de 25 m à 8 couloirs.
  • Un bassin d’apprentissage de 25 m à 3 couloirs.
  • Un « splash pad » (espace petite enfance).
  • Une capacité d’accueil de 650 personnes en simultané.
  • Des gradins pouvant recevoir 300 personnes lors de compétitions régionales.
X