03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

Contrat de ville : les valeurs républicaines au cœur de l’appel à projets 2021

Signataire en 2015 d’un Contrat de ville courant jusqu’en 2022, Nevers Agglomération a voté, samedi 21 novembre, le lancement de l’appel à projets pour 2021, en lien avec l’Etat et la Région. Acteurs institutionnels et associatifs ont jusqu’au 8 janvier pour déposer leur dossier, en tenant compte cette année d’« orientations renforcées et prioritaires » (réussite éducative, accès à la santé, mixité sociale et insertion professionnelle) et d’un accent mis sur les valeurs républicaines et le respect de la laïcité.

Téléchargez le
Cahier des charges
Appel à projets du contrat de Ville
de Nevers Agglomération 2015-2022

Améliorer les conditions de vie, d’accès à l’éducation, à l’emploi, à la santé dans les quartiers les plus fragiles de Nevers, Fourchambault, Garchizy et Varennes-Vauzelles (1) est la ligne directrice du Contrat de ville et de la Convention régionale de cohésion sociale et urbaine (CRCSU) signés par Nevers Agglomération en 2015, avec l’Etat et la Région.

Chaque année, un appel à projets unique est lancé auprès des acteurs institutionnels et associatifs ; en 2020, 81 dossiers ont été déposés et 60 retenus, avec à la clef plus de 750 000 € de subventions accordées par l’Etat (396 000 €), la communauté d’agglomération (316 000 €) et la Région (50 000 €). Lors de sa séance du 21 novembre, le conseil communautaire de Nevers Agglomération a voté à l’unanimité le lancement de l’appel à projets 2021. Celui-ci a été officialisé lundi 23 novembre, au cours d’une réunion physique et distancielle dans l’amphithéâtre de l’Agglomération.

Amandine Boujlilat, 1ère vice-présidente en charge de la politique de la ville (2), Eliane Desabre, conseillère déléguée à la mutualisation et à la politique de la ville, et Blandine Georjon, secrétaire générale de la préfecture, ont présenté tour à tour les contours et les enjeux du Contrat de ville et de l’édition 2021 de cet appel à projets.

Le Contrat de ville repose sur quatre piliers stratégiques : la cohésion sociale, le cadre de vie et le renouvellement urbain, le développement économique, les valeurs de la République et la citoyenneté. Mise à mal par les crises, la cohésion sociale est au cœur de ce contrat, et l’appel à projets 2021 ne fait pas abstraction des tensions qui l’assaillent, comme l’a souligné Blandine Georjon : « Les valeurs républicaines et le respect de la laïcité seront des critères prioritaires dans l’attribution des subventions. » Il en est de même pour le respect de l’égalité entre les femmes et les hommes, et la mixité sociale.

Les pilotes du Contrat de ville ont établi quatre orientations renforcées et prioritaires dont les porteurs de projet devront tenir compte :

  • Consolider les parcours éducatifs et créer les conditions favorables à la réussite éducative,
  • Soutenir les actions de promotion de la santé et promouvoir l’égalité sociale au travers d’actions culturelles et sportives,
  • Améliorer le cadre de vie et renforcer la mixité sociale au sein des quartiers,
  • Soutenir et faciliter l’insertion professionnelle et l’emploi.

Pour le cadre de vie, l’attention des financeurs sera portée sur les projets de développement durable d’agriculture urbaine et d’économie circulaire. Quant à l’emploi et au développement économique, la mobilisation ne doit pas fléchir pour faire reculer un taux de chômage qui est 2,5 fois plus élevé dans les quartiers Politique de la ville que dans le reste du territoire.

Date limite pour le dépôt des dossiers : 8 janvier 2021,  sur contratdeville@agglo-nevers.fr
Instruction des demandes : janvier-mars.
Notification des crédits par l’Etat : mars-juin.
Notification des crédits par Nevers Agglomération : mai-juin.

 

  1. Les quartiers Politique de la ville à Nevers (Banlay, Montôts-Grande-Pâture, Bords-de-Loire et Baratte-Courlis), et les territoires de veille à Fourchambault (Fonderie, Garenne et Pont), Garchizy (Révériens) et Varennes-Vauzelles (Crot-Cizeau et Henri-Choquet).
  2. Egalement de la citoyenneté, de la cohésion et de la justice sociales, de la rénovation urbaine et de la qualité de l’habitat, de l’hébergement, de l’accès au logement et de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Pin It on Pinterest

Share This