03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

En mai, le Cucine(s) Lab a vécu sa deuxième semaine de résidence à Nevers. La troisième et dernière est programmée en juin, avant une double restitution les 5 et 6 juillet, lors de banquets-spectacles qui rassembleront 200 personnes chacun (photo Alarue).

 

 

 

 

Derrière l’effervescence, il y a du sens. Les Zaccros d’ma rue cultivent, depuis leur origine ou presque, une fibre sociale et citoyenne. Après les parades et les Zenfantillages, place au Cucine(s) Lab, projet au long cours qui transforme en festin de rencontres et de saveurs la diversité culturelle des quartiers Politique de la ville de Nevers.

Banlay en mars, Baratte fin mai, Bords de Loire et Grande-Pâture les 21 et 22 juin. La cuisine mobile de Floriane Facchini & Cie fait la « tournée des popotes » dans les quartiers Politique de la ville de Nevers, avant le banquet final, les 5 et 6 juillet, en centre-ville. A la croisée de l’ethnologie culinaire et de la performance artistique, le Cucine(s) Lab de l’artiste italienne constitue le projet de territoire des Zaccros d’ma rue, ingrédient essentiel du festival d’arts de la rue qui fête vingt ans d’existence du 1er au 7 juillet.

Après les Parades et les Zenfantillages, l’association Alarue aborde la diversité culturelle des quartiers populaires neversois par un versant inattendu, celui de la nourriture. Comment faire de la cuisine un art de la rue ? C’est la spécialité de Floriane Facchini, artiste italienne qui applique à Nevers une recette désormais éprouvée : rencontrer les habitants, les écouter, recueillir leurs histoires de cuisine, des anecdotes, leurs « recettes de cœur », susciter les rencontres, l’échange.

La volubile brune et ses camarades ont déjà passé deux semaines en résidence à Nevers, en mars et en mai, respectivement conclues par un apéro-soupe au Banlay et un apéro-pizza à la Baratte. Une troisième et dernière semaine est programmée en juin, avec deux temps forts publics aux Bords-de-Loire et à la Grande-Pâture. Des ateliers sont organisés avec les écoles, les centres sociaux, l’association Acteurs solidaires en marche (ASEM), la Maison de la parentalité ou encore l’IME de Marzy, en collaboration avec Anne Warnant et Sylvie Gubinski, artistes associées des Zaccros.

De tous ces ingrédients récoltés au gré des résidences et des journées créatives rassemblant des habitants de différents quartiers, Floriane Facchini et sa compagnie bâtiront le menu d’un banquet en plein air, qui se jouera dans le centre-ville, durant le festival, les 5 et 6 juillet. Un objet hybride, mi-spectacle mi-repas, qui réunira à chaque fois 150 personnes (sur inscription). A l’origine du projet, Vanessa Bérot, chargée de communication et de développement des publics d’Alarue, dresse un premier bilan enthousiaste de Cucine(s) Lab : « On constate un vrai mélange de population, d’un quartier à l’autre, un mélange de générations, aussi. L’objectif de ce projet, c’est de décloisonner. La cuisine est un prétexte pour se rencontrer, se raconter. Parmi les habitants qui participent, on retrouve un noyau des Zenfantillages mais aussi de nouvelles têtes, grâce à ce thème de la cuisine. »

Le projet Cucine(s) Lab est soutenu par Nevers Agglomération dans le cadre du Contrat de ville (5 000 €) et de la Convention régionale de cohésion sociale et urbaine (5 000 €). Les subventions ont été votées lors du conseil communautaire du 18 mai.

X