03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

© Photo de Manfred Antranias Zimmer sur Pixabay

En période de confinement, les déchèteries étant fermées, il est interdit de mélanger les déchets verts avec vos ordures ménagères (sous peine de refus de collecte de votre poubelle par les agents) ou encore de les brûler (sous peine d’une contravention de 3e classe de 450 €).

© Photo de Pexels sur Pixabay

© Photo de Rudy and Peter Skitterians sur Pixabay

© Photo de Monsterkoi sur Pixabay

Alors, que faire de vos déchets verts en attendant la réouverture des déchèteries ? Voici quelques solutions alternatives.

Optez pour la tonte alternative en laissant l’herbe et les plantes pousser ; cette pratique, utile à la biodiversité, ne nécessite qu’une tonte par an ;

Compostez vos déchets verts ;

Paillez votre sol et/ou votre potager en utilisant vos petits branchages, votre gazon, vos feuilles mortes.

Pour les gros branchages, il faut utiliser un broyeur. Pour les végétaux d’une section inférieure à 1 cm (tailles d’arbustes, de rosiers, fanes de légumes, etc.), le broyat peut être obtenu simplement grâce à votre tondeuse à gazon. Etalez les branches sur le sol et passez lentement la tondeuse dessus.

Le saviez-vous ? Broyer les végétaux permet de réduire de 6 à 12 fois leur volume.

Mettez-vous au « mulching » en retirant le bac ramasseur de votre tondeuse classique. Le gazon haché par les lames devient un paillis et un engrais naturels pour votre jardin. Cette technique est également valable pour les feuilles mortes.

Choisissez des espèces à croissance lente pour limiter la taille des arbustes et la tonte du gazon. Exemples : charmille, fusain, buis, if commun, aubépine, houx commun, laurier tin.

Le saviez-vous ? Plus votre pelouse est courte, plus elle est vulnérable aux herbes « indésirables» : par exemple, une pelouse haute de 7 cm comptabilise 1% de pissenlits contre 50% pour une pelouse de 3 cm.

Stockez vos déchets verts dans l’attente de la réouverture des déchèteries.

En résumé

Comment utiliser la tonte de gazon
• mulching ;
• compostage : laisser sécher la tonte quelques jours avant de la composter ;
• paillage : laisser sécher la tonte avant de pailler, en couche de 8 à 10 cm.

Pensez déjà à vos feuilles mortes automnales (1)
• compostage : broyez les feuilles mortes sèches avec votre tondeuse, disposez-les dans un sac, puis ajoutez le broyat de feuilles au compost ;
• paillage : en couche de 5 cm dans le potager, et de 10 à 15 cm au pied des arbres et arbustes.

Que faire de vos aiguilles de pin et d’épicéa, broyats de thuya (1)?
compostage : en petite quantité seulement ;
paillage : en couche de 5 cm au pied des plantes supportant l’acidité (framboisier, fraisier, rhododendron, genêt, hortensia, etc.).

Et vos résidus de taille (1) ?
• compostage : adapté lorsque le broyat est fin ;
• paillage : adapté lorsque le broyat est plus gros ; à disposer en couche de 5 à 10 cm d’épaisseur au pied des arbustes et des cultures du potager.

 

  1. Ces résidus sont des déchets bruns, secs et riches en carbone. Ils s’ajoutent dans le composteur lorsque ce dernier est trop humide et/ou qu’il dégage de mauvaises odeursPensez à mélanger après chaque apport.

Pin It on Pinterest

Share This