03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

Retrouvez sur cette page toutes les informations à savoir sur tout ce qui change dans l’agglomération de Nevers en cette période de confinement : les services ouverts ou fermés, les permanences, les numéros d’urgence, les liens vers les autres collectivités et organismes, etc.

Bien entendu, cette rubrique sera régulièrement mise à jour. Bon courage à tous, prenez soin de vous et de vos proches et n’oubliez pas : restez à la maison autant que possible.

Informations utiles

Nevers Agglomération : fermetures et permanences

Nevers Agglomération : fermetures et permanences

Depuis le 17 mars et la mise en place du confinement, Nevers Agglomération a adapté son fonctionnement, dans un souci de sécurité de ses agents et de continuité du service à la population.

L’accueil physique de Nevers Agglomération est fermé mais une permanence téléphonique subsiste de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

n° du standard : 03 86 61 81 60
e-mail : contact@agglo-nevers.fr

L’Office de Tourisme de Nevers Agglomération est fermé ainsi que le Restaurant universitaire et le Campus connecté.

Les piscines de Nevers Agglomération, Ilot Corail à Varennes-Vauzelles et Aquabalt à Nevers, sont fermées, de même que La Maison.

La Ville de Nevers amorce le déconfinement
Informations commerces, marchés et artisanat
Création d’un annuaire en ligne des établissements ouverts et services accessibles dans la Nièvre en période de COVID-19.

Commerçants, artisans, prestataires de service et producteurs locaux, vous êtes ouverts ou vous proposez des services accessibles dans la Nièvre en période de COVID-19 ?

Faites-le nous savoir en répondant à ce questionnaire en ligne afin de référencer votre entreprise Cliquez ici

 

Recueil des bonnes pratiques sanitaires pour l'accueil des clients

 

Afin d’accompagner la réouverture au public de tous les commerces le 11 mai 2020, les fédérations
professionnelles représentant des commerces non alimentaires ont travaillé ensemble au sein du Conseil
du Commerce de France pour échanger sur les bonnes pratiques sanitaires pour l’accueil des clients dans
les points de vente non alimentaires.
Le recueil de bonnes pratiques sanitaires est le résultat de ces échanges et a pour objectif d’aider
chaque fédération et/ou chaque commerce à définir ses bonnes pratiques sanitaires pour l’accueil des
clients.

Pour le consulter, cliquez ici.

 

Du nouveau dans la livraison des commerces à domicile

 

Jusqu'à présent implantée dans l'ouest de la France, la société Veando crée à Nevers un service de livraison à domicile. Douze commerçants de Nevers et de l'agglomération se sont déjà inscrits sur cette plateforme innovante.

Les commandes se déroulent sur le site www.veando.com. Veando permet aux clients d’appeler leurs commerçants en vidéo, de bénéficier de leurs conseils, de voir les produits et passer commande en temps réel. Le paiement s’effectue par carte bancaire sur la plateforme Veando.

Modalités de livraison :

  • Livraison du lundi au samedi de 9 h à 18 h 
  • Délai de 24 h maximum après la commande sur Veando
  • Tarif fixe de 7 € la course 
  • Périmètre de 5 km à partir de Nevers centre-ville Veando

La liste des commerçants déjà inscrits : 

  • Les Temps Dansent
  • Arthur & Manon 
  • Institut Francyl 
  • La Cabane 17 
  • La Maison de la presse 
  • Inter Caves 
  • Le Vent musical 
  • Julie Cadiot 
  • Au Dé à coudre
  • Bonbons Service 
  • La Maison d'Amandine 
  • Davis

A noter que, pendant le confinement et les trois mois qui suivent, l'adhésion à Veando est gratuite pour les commerçants : ni frais d'inscription, ni abonnement mensuel, ni marge sur les ventes et les livraisons.

 
Ouverture assouplie pour les boulangeries

 

Afin d’assurer la continuité de l’approvisionnement en pain, l’arrêté de fermeture hebdomadaire pour les commerces de vente ou de distribution de pain est suspendu jusqu’au 31 mars 2020. Ces commerces pourront donc rester ouverts tous les jours de la semaine.

Vente pain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Couverts ou de plein air, les marchés de Nevers restent ouverts

La préfecture de la Nièvre a accordé une autorisation provisoire d’ouverture aux marchés couverts et de plein air. Dans l'agglomération, ils sont maintenus à Nevers. Marzy et Pougues-les-Eaux ont également obtenu la continuité de leurs marchés hebdomadaires et Varennes-Vauzelles a réouvert son marché hebdomadaire.

Dans les marchés de plein air, seuls les commerçants permanents de bouche pourront installer leur étal. Les commerçants occasionnels et semi occasionnels des marchés couverts sont autorisés.

Les placiers devront veiller laisser une distance de sécurité de 3 à 5 mètres entre chaque stand.

Suite aux nouvelles préconisations de la préfecture de la Nièvre liées à la crise sanitaire du Covid-19, le filtrage du samedi matin au marché Carnot évolue.

À partir de samedi 4 avril et pour chaque samedi matin à venir, la filtration du marché Carnot se fera dès l'entrée du marché extérieur à deux point précis : rue Saint-Didier, à côté de la place Carnot, à proximité de l'arche, et rue Saint-Didier, également, au niveau du bar des Halles. Les sorties se feront sur les mêmes secteurs.

Des files d'attente seront matérialisées à chaque entrée par la mise en place de barrières, de rubans de signalisation, d'un marquage au sol non permanent et d'une signalétique entrée / sortie. Les deux entrées/sorties  de la rue Saint-Didier seront séparées par des barrières pour éviter les croisements et maintenir une distance de sécurité entre les personnes d'au moins 1 mètre.

Entre 30 et 40 visiteurs seront autorisés à se rendre simultanément sur le périmètre global du marché. ils devront se nettoyer les mains à l'aide d'un gel hydro-alcoolique mis à disposition à l'entrée et à la sortie du marché.

Afin de filtrer au mieux les visiteurs, le système de comptabilité sera renforcé et effectué par trois agents du service Commerce et Artisanat, un agent de la Police municipale et deux agents SSIAP (service de sécurité et d'assistance à personnes) de la Ville de Nevers.

Enfin, de 7 h à 8 h 30, le filtrage donnera priorité aux personnels soignants et à la clientèle ayant des impératifs professionnels.

 

A Saincaize-Meauce, les commerçants ambulants fidèles au poste

Les deux commerçants ambulants qui ravitaillent le bourg de Saincaize-Meauce poursuivent leur activité: chaque lundi pour Boisfleury (03 86 25 15 21) et chaque jeudi pour La Tournée des Grands ducs (06 86 83 06 04), qui propose aussi la livraison de pain.

Déconfinement - Ce qui change dans le réseau Taneo

Suite au dispositif de déconfinement, votre réseau Taneo s'adapte à partir du lundi 11 mai. Découvrez en détail les changements des horaires et les différentes mesures mises en place en cliquant sur ce lien.

Information Eau potable et assainissement
  • A compter du 11 mai, le service Eau-Facturation et Recouvrement de Nevers Agglomération accueille de nouveau le public, dans le respect des règles sanitaires. Détails ici.
  • Numéros d’urgence :
  • pour la régie Eau de Nevers Agglomération, vous pouvez contacter le numéro d’astreinte : 06 86 58 59 69 ;
  • pour l’eau sur les communes de Nevers et Varennes-Vauzelles, 03 60 56 40 49 ;
  • pour l’assainissement, 03 86 71 64 48

La Saur

Information La Saur

L’eau du robinet peut être consommée en toute confiance

les collaborateurs du groupe Saur assurent la continuité du service aux habitants de @neversAgglo , 7j/7, 24h/24 pour leur apporter une eau potable en toute circonstance. Vous pouvez la boire en toute confiance ! »

+ d’information www.saur.com |   @GroupeSaur

 

 

logo Veolia

Information Véolia

Chère Madame, cher Monsieur,

Dans le contexte de crise que nous traversons ensemble, je souhaite partager avec vous des informations importantes concernant votre service d’eau.

L’eau du robinet peut être consommée en toute sécurité

Il n’y a aucun risque à boire l’eau du robinet, ce n’est pas un vecteur de transfert du Covid-19.

Les différentes étapes de traitement de l’eau, usuellement mises en place par les services de distribution d’eau, à commencer par les diverses méthodes de désinfection (chlore, ozone, UV), ont pour finalité d’éliminer tous les virus, dont le Covid-19.

En outre, les informations des agences sanitaires, dont l’Organisation Mondiale de la Santé, indiquent que ce virus ne montre pas de résistance particulière aux traitements habituels de l’eau potable. D’après les connaissances scientifiques et épidémiologiques déjà établies, aucun cas de contamination n’est en lien avec l’eau potable.

Afin d’informer les consommateurs sur la qualité de leur eau et l’accès à nos services, nous avons adressé un message aux 800 000 abonnés ayant accepté de recevoir des emails de notre part, diffusé les informations sur nos sites internet et nos réseaux sociaux. Vous trouverez, ci-joint, un document clé en main sur les services d’eau à destination des usagers. Vous pourrez ainsi, si vous le souhaitez, vous appuyer sur ces éléments pour assurer l’information de vos administrés.

Le virus Covid-19 ne génère pas de risque spécifique dans la gestion des services d’eau et d’assainissement

L’Organisation Mondiale de la Santé a précisé, dans son avis du 3 mars 2020, que le virus Covid-19 ne génère pas de risque additionnel dans la gestion des services d’eau et d’assainissement.

Les précautions prises en temps normal pour se prémunir des agents pathogènes présents dans les eaux usées sont suffisantes pour prévenir toute transmission du Covid-19. A cela s’ajoute l’application de mesures barrières.

Par ailleurs, selon le même principe, en lien avec les autorités publiques, toutes les précautions sont prises pour les boues des stations d’épuration et aucun risque sanitaire relatif au Covid-19 n’a été identifié pour ces boues traitées par séchage thermique, digestion thermique, analyse thermique, chaulage ou compostage.

Nos services se sont organisés pour assurer la continuité de service

Les services que nous délivrons aux Français sont aujourd’hui plus que jamais essentiels, et nous mettons tout en oeuvre pour assurer la distribution d’une eau potable de qualité et en quantité suffisante, ainsi que l’assainissement des eaux usées.

Pour garantir le maintien en permanence des effectifs nécessaires à la poursuite de notre service, nous mettons régulièrement à jour notre plan de continuité d’activité.

En application des consignes gouvernementales, nous avons adapté notre organisation en conséquence :

Nous avons organisé une rotation des équipes pour constituer une réserve ;

Nous avons priorisé les actions.

Nous traitons prioritairement les appels urgents des consommateurs et ne réalisons à leur domicile que les interventions urgentes (situations de manque d’eau ou de fuites risquant d’endommager des biens ou des personnes, obstructions du branchement au réseau d’assainissement). Pour toute autre demande, nous invitons les consommateurs à utiliser nos services digitaux (site internet www.eau.veolia.fr (24h/24 et 7J/7) ou application mobile “Veolia et moi” lorsque mise en place sur le service). Notre service consommateur s’efforce de répondre dans les meilleurs délais.

L’ensemble de nos activités sur le domaine public (réseaux d’eau et d’assainissement) ou dans les usines de production d’eau potable et station d’épuration sont par ailleurs assurées, en respectant les consignes gouvernementales de sécurité.

Au-delà de nos collaborateurs sur le terrain, les collaborateurs pouvant exercer leur mission à distance, en télétravail, sont eux aussi extrêmement mobilisés pour assurer les missions de coordination des équipes, faire le lien avec les autorités sanitaires, répondre aux consommateurs par téléphone et en ligne, gérer la facturation…

Par ailleurs, nous sommes attentifs à ce que nos collaborateurs puissent continuer à circuler, munis de leur attestation de déplacement, à tout moment, pour pouvoir se rendre sur site et maintenir ainsi une haute qualité de service. Dans la stricte application du décret, nous délivrons des attestations de déplacement professionnel à tous nos collaborateurs devant se rendre sur site.

Aussi, si vous étiez amené à prendre des mesures locales destinées à préciser ou durcir les règles de confinement, nous vous demandons de bien vouloir veiller à nous donner les dérogations nécessaires au maintien de l’activité.

C’est toute l’entreprise qui est engagée pour maintenir l’activité. Cette extraordinaire mobilisation nous permettra également d’être pleinement opérationnels dès que nous serons sortis de cette période de crise sanitaire.

La facturation et la gestion de tous les flux et reportings liées aux services d’eau sont assurés

Nos équipes sont mobilisées pour assurer tous les flux, certains pouvant être légèrement décalés du fait de la priorisation des tâches.

En matière de règlement des factures, il est important d’appeler tous les usagers à procéder normalement au paiement de leurs factures, ce qui constitue un devoir civique en cette période en garantissant la pérennité du service.

Par ailleurs, la loi instaurant un état d’urgence sanitaire prévoit le report ou l’étalement des paiements pour les micro-entreprises affectées par l’épidémie (dont le chiffre d’affaires annuel n’excède pas 2 millions d’euros et dont l’effectif est inférieur à 10 personnes). Nous maintiendrons intégralement le service d’eau chez les micro-entreprises abonnées et annulerons également les pénalités relatives à ce report de paiement éventuel, en appliquant les décrets attendus.

Ces entreprises bénéficieront du report ou de l’étalement de leurs factures si elles ne disposent temporairement pas de la trésorerie nécessaire pour régler les factures qui leurs sont adressées.

Face à l’évolution de la situation, je veillerai, avec les équipes locales, à vous informer des évolutions importantes de notre plan de continuité d’activité et de toute information importante.

Vous pouvez compter sur l’engagement de tous chez Veolia.

+ d’information sur : www.veolia.com

Information collectes des déchets

La collecte des ordures ménagères et des déchets recyclables est maintenue, la distribution des bacs également.

La collecte payante des encombrants sur appel, quant à elle, est arrêtée.

Nous attirons votre attention sur le sort réservé aux lingettes nettoyantes: celles-ci doivent terminer leur vie dans la poubelle, et non dans les égouts. En effet, ces objets risquent de provoquer des bouchons et des dégâts importants dans les systèmes de traitement des eaux usées en cas de fortes pluies.

Se déplacer à vélo : tout comprendre en un clin d'oeil

Des applis à point contre le gaspillage alimentaire

Le confinement a rempli votre réfrigérateur et vos placards ? Ou il ne vous reste que quelques aliments avant le prochain ravito et vous vous demandez comment les accommoder pour vous faire un plat ce soir ? Ou vous en avez assez de la sainte trilogie pâtes-riz-patates ?

Nous vous proposons un petit focus sur quelques applications anti-gaspi (liste non exhaustive) qui pourraient vous être utiles en ces temps de confinement mais aussi toute l’année.

 

1. Les applis qui ont un oeil sur les dates de péremption et vous proposent des recettes

- Save Eat https://www.saveeat.co/

Cette application propose des recettes personnalisées en fonction de ce que l’utilisateur a dans son réfrigérateur et ses placards, mais aussi des dates de péremption de ces produits, en priorisant leur utilisation.

Grâce à la liste d’articles que vous indiquez dans la cuisine virtuelle de Save Eat, vous pouvez également savoir à tout moment ce que vous avez en stock à la maison ce qui vous évite d’acheter des doublons lorsque vous faites vos courses par exemple.

L'application vous aide à consommer vos aliments dans les temps en recevant des rappels des dates de péremption et surtout, vous propose de délicieuses recettes pour utiliser les restes comme les épluchures, les peaux, etc.
Les recettes sont également accessibles sur le blog :
https://www.saveeat.co/blog/recettes-anti-gaspi/

- MyFoodways https://myfoodways.com/home-fr

L’application propose des recettes personnalisées (selon régime alimentaire), basées sur les ingrédients qu’aime l’utilisateur, et avec des quantités adaptées au nombre de convives. Elle se plie aussi au contenu de son frigo. La fonction "carnet de recettes" permet également de planifier des repas en enregistrant vos recettes préférées.

Autre atout de MyFoodways, elle prend en compte la volonté de manger de saison, et donne des astuces pour conserver ou réutiliser les ingrédients de la recette, ce qui permet de réduire vos déchets, et d’économiser par la même occasion.

 

- Frigo Magic https://www.frigomagic.com/blog/

Frigo Magic est une application qui propose des recettes en fonction de ce dont vous disposez chez vous. Dès le départ, vous pouvez sélectionner votre régime alimentaire (végétarien, végétalien, sans gluten, sans lactose) et les ingrédients basiques que vous avez toujours dans votre frigo. Vous n'avez plus qu'à sélectionner un ingrédient, et l'application vous suggère des recettes avec de nombreuses variantes.

 

- A Consommer
https://play.google.com/stor/apps/details?id=com.peytu.bestbefore&hl=fr

Cette application vous permet de surveiller la date de péremption des aliments dans vos placards. Vous rentrez un aliment, sa zone de rangement, sa date de péremption, ou une estimation de sa durée de vie pour les fruits et légumes par exemple. Ensuite, si vous le souhaitez, l’application vous envoie une notification avant l’échéance.

Vous pouvez aussi indiquer la durée de vie après ouverture d’un produit. Celui-ci s’affiche alors dans un onglet « produits entamés ».
L’appli n'est disponible que sur Android, mais il en existe une similaire sur iOs : Checkfood !

2. Les applis qui vous aident à mieux manger et/ou à calculer l’impact écologique de votre consommation

 

- Etiquettable https://apps.apple.com/fr/app/etiquettable/id1175751699

Mieux consommer c’est aussi mieux manger. Etiquettable est une application construite sur le principe du partage. L’idée est de créer une communauté autour de l’alimentation durable.

On y trouve donc une liste des fruits et légumes de saison (locaux ou non), des recettes « bas carbone », des astuces et infos, la liste des poissons menacés, des restaurants engagés autour de vous, etc. Bref, un tas de conseils et d’astuces pour manger plus durable et consommer autrement !
L’application permet aussi au restaurateur de calculer l’empreinte écologique de chaque plat en fonction des ingrédients, leur poids, la provenance des produits et leur mode de conservation. Chaque recette se voit alors attribuer une « note environnementale » qui peut être communiquée aux convives.

- Yuka https://yuka.io/

Cette application scanne les produits dans les rayons des grandes surfaces et analyse leur impact sur la santé selon trois critères : la qualité nutritionnelle (graisses saturées, sucres, sels, fibres, etc.), la présence d’additifs et la dimension biologique.

En un clin d’oeil, le logiciel "décode" les étiquettes et vous aide à visualiser les produits qui sont bons et ceux qu’il faut éviter. Lorsque vous scannez un produit mauvais pour la santé, l’appli vous dirige vers un produit équivalent de meilleure qualité. Yuka décrypte donc les étiquettes de vos produits alimentaires (et cosmétiques) et analyse leur impact sur la santé.

- Green Code https://www.green-code.fr/

Avec Green Code, vous pouvez scanner un produit et enregistrer instantanément sa date de péremption. et quand ce produit se rapproche de sa date limite de consommation (DLC), une notification est envoyée sur votre téléphone.

Green Code liste les données nutritionnelles des produits scannés. Elle indique ainsi le "nutri-score" de chaque aliment, la fréquence de consommation recommandée et le niveau de transformation du produit. L'appli prend en compte les allergies alimentaires grâce au profil rempli par l’utilisateur. Il reçoit alors des alertes lorsqu’un produit contient un ingrédient auquel il est allergique.

Green Code peut aussi prévenir rapidement les utilisateurs dans le cas où un produit serait rappelé grâce à la présence de QR code associé au numéro de lot du produit. En suivant achats et consommation des utilisateurs, elle leur soumet des promotions et des nouveautés susceptibles de répondre à leurs habitudes alimentaires.

 

Déchets contaminés par le covid-19 : comment les éliminer
Pharmacie de garde : pensez au 3237

Si vous devez vous rendre en pharmacie durant un week-end ou un jour férié, il existe un numéro unique pour connaître l’officine de garde. Il s’agit du 3237, accessible 24/24 h (numéro Audiotel : 0,35 € TTC/mn).

Vous pouvez également vous connecter au www.3237.fr pour effectuer votre recherche par département ou par ville.

Les décisions du président de Nevers Agglomération

Conformément à l’article 1.2° de l’ordonnance n° 2020-391 du 1er avril 2020 selon lequel le président de l'établissement public de coopération intercommunale exerce, par délégation, l'ensemble des attributions de l'organe délibérant, à l'exception de celles mentionnées du septième au treizième alinéa de l'article L. 5211-10 du code général des collectivités territoriales, vous trouverez ci-dessous les décisions prises par le président de Nevers Agglomération, Denis Thuriot, durant la durée de l'état d'urgence.

Décision du 21 avril : accueil des étudiants du Parcours d'accès spécifique santé (PASS) de l'Université de Bourgogne à l'Inkub (rentrée 2020).

https://www.agglo-nevers.net/wp-content/uploads/2020/04/DP_2020_064-AU-1-1_1.pdf

Mesures et dispositifs en vigueur

Information aux entreprises

- Fiche "Chauffeur Livreur" Télécharger la fiche
- Fiche "Travail en caisse" Télécharger la fiche
- Fiche "Travail en boulangerie" Télécharger la fiche
- Fiche "Travail dans un garage" Télécharger la fiche
- Fiche "Activité agricole" Télécharger la fiche
- Fiche "Travail dans un commerce de détail" Télécharger la fiche
- Fiche "Travail sur un chantier de jardins espaces verts" Télécharger la fiche
- Fiche "Travail dans l’élevage" Télécharger la fiche
- Fiche "Travail filière cheval" Télécharger la fiche
- Fiche "Travail dans le BTP" Télécharger la fiche

 

Artisans, commerçants et chefs d’entreprise, votre activité est impactée par le Coronavirus COVID-19 ? Retrouvez les mesures de soutien aux entreprises, les contacts utiles pour vous accompagner, et les initiatives locales pour vous aider.

 

Mise à jour le 28 avril (voir en bas de page)

 

# Les mesures de soutien aux entreprises

Consultez les fiches pratiques sur les mesures de soutien immédiates aux entreprises, mises en place par le gouvernement :

  • Le document récapitulant les différentes mesures d’aide aux entreprises a été enrichi en informations et est désormais disponible ici;
  • Une foire aux questions a également été mise en ligne ici;
  • Le document récapitulant les réponses aux difficultés rencontrées par les indépendants (dont les micro-entrepreneurs) est disponible ici.
  • Le document sur le fonds de solidarité est disponible ici.
  • Le document sur le prêt garanti par l’Etat est disponible ici .

# Les contacts utiles pour vous accompagner

Votre Chambre de commerce et d’industrie (CCI) ou votre Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) sont votre interlocuteur de premier niveau pour vous renseigner sur les mesures mises en œuvre à votre profit, mais également vous aider, si vous en éprouvez le besoin, dans l’accomplissement des démarches administratives requises pour en bénéficier.

Elles pourront réorienter, vers les services de l’Etat (DIRECCTE et les DIECCTE) et ceux des conseils régionaux, ainsi que vers Bpifrance, la DGFiP et les URSSAF, les entreprises formulant des demandes plus complexes ou dont la situation économique nécessiterait un suivi rapproché.

Contacter la cellule d'information et d'accompagnement de la Chambre de commerce et d’industrie de la Nièvre :

Tél. : 03 86 60 61 62

Adresse mail unique : cci.58@nievre.cci.fr

http://www.nievre.cci.fr/actualite/coronavirus-les-mesures-utiles-aux-entreprises

 

Contacter la cellule d'information et d'accompagnement de la délégation Nièvre de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat :

Tél. : 03 86 71 80 60        

Formulaire de contact pour demander à être rappelé par un conseiller : https://artisanat-bfc.fr/detail-offre/covid-19/contact

https://www.artisanat-bfc.fr/article/coronavirus

 

Contacter la Chambre d'Agriculture de la Nièvre

Accueil téléphonique de 8h30 à 12h : 03 86 93 40 00

Vos interlocuteurs habituels restent disponibles par mail ou via leur numéro de portable.

Un numéro CFE : 06 48 25 22 98

Un numéro d’urgence générale : 06 72 20 36 48

https://bourgognefranchecomte.chambres-agriculture.fr/nievre/

 

Pour la ville de Nevers, le service Commerce et Artisanat reste votre interlocuteur de proximité. Il évaluera votre demande et vous redirigera au besoin.

 

Contacter le service Commerce et Artisanat de la Ville de Nevers :

Geneviève Laurent – Tél. : 06 07 21 47 14 ou par mail : genevieve.laurent@ville-nevers.fr

 

Les initiatives locales pour vous aider

# Commerces

Les Vitrines de Nevers et du Grand Nevers (page Facebook) ont créé une conversation WhatsApp pour faciliter l’échange d’informations et de bonnes pratiques entre commerçants.

Vous êtes commerçants à Nevers ou dans l’agglomération et souhaitez intégrer cette conversation ?

Envoyez un mail à : lesvitrinesdenevers@gmail.com , en précisant votre nom, celui de votre commerce, la commune où il se situe et votre numéro de téléphone. 

 

# La CCI lance une bourse d'entraide

 La CCI Nièvre met en ligne une bourse à l’entraide destinée à rapprocher les industriels et prestataires de services aux entreprises entre eux. Cette plateforme est gratuite et accessible https://www.covid19-entreprises90.fr/entraide/. Vous recherchez un sous-traitant, vous proposez vos services (logistique, stockage, etc.), vos produits ? Coopérez entre entreprises pour préserver votre activité.

 

Bourgogne-Franche-Comté : un guide recense les dispositifs d'aide aux entreprises

 

Lundi 27 avril, la Région Bourgogne-Franche-Comté a mis en ligne (cliquez ici) un guide qui présente et détaille les dispositifs d'aide dont peuvent bénéficier les entreprises pour traverser au mieux la crise engendrée par le Covid-19. ce guide sera remis à jour régulièrement et pourra être téléchargé sur les sites de la Région et de l'Agence économique régionale (AER).

Les pharmacies dans la lutte contre les violences intra-familiales

Vendredi 27 mars, Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a convenu avec Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, que, durant cette période de confinement, les victimes de violences intra-familiales pourraient se rendre dans la pharmacie la plus proche de leur domicile, où elles seront accueillies et où l’alerte sera immédiatement donnée auprès des forces de l’ordre.

 

Violences Conjugales

Afin de prendre en charge au plus vite les victimes, les forces de police et de gendarmerie ont reçu consigne d’intervenir en urgence pour les appels provenant des pharmacies.

Ce dispositif permet :

→ une alerte efficace et discrète vis-à-vis de la personne violente ;

→ une prise en charge rapide des victimes ;

→ le dépôt de plainte, le début de l’enquête judiciaire et la recherche de solutions de mise à l’abri des victimes malgré le confinement.

Chaque victime qui souhaite avoir recours à ce dispositif peut prétendre sortir de son domicile pour aller faire des courses et remplir l’attestation en cochant la case correspondante. Toutefois, il ne sera jamais reproché à une victime de violences intra-familiales parvenant à quitter son foyer de s’être échappée sans attestation.

Une signalétique est en train d’être mise au point que tous les pharmaciens pourront apposer sur la porte de leur officine pour prévenir de l’existence de ce dispositif.

Ce dispositif est avant tout destiné aux femmes victimes de violences conjugales, qui dans 80% des cas ont des enfants qui vivent au domicile familial. Il pourra également bénéficier à toutes les victimes de violences dans le cercle familial, à commencer par les mineurs.

 

Demandeurs d’emploi et entreprises : Pôle emploi renforce ses dispositifs

Malgré le confinement, qui s’est traduit par un renforcement du télétravail de ses équipes, Pôle emploi veille à assurer ses services essentiels aux demandeurs d’emploi et aux entreprises – et même à les renforcer.

Des services plus facilement accessibles

Grâce au site poleemploi.fr et à l’application mobile, toutes les démarches essentielles sont possibles en ligne : l’inscription, l’actualisation, la consultation des paiements, les dépôts de justificatifs... Les demandeurs d’emploi peuvent également échanger par mail avec leur conseiller dédié.

Le service téléphonique (3949) a également été renforcé et les équipes sont joignables sans délai d’attente aux horaires d’ouverture habituels des agences de Pôle emploi. En dehors de ces plages, certains services de Pôle emploi sont accessibles 7/7 j et 24/24 h en composant le 3949.

 

Dispositions exceptionnelles pour les demandeurs d’emploi

Afin d’éviter toute rupture dans le versement des droits, notamment pour celles et ceux qui habituellement se rendent en agence pour procéder à leur actualisation mensuelle (3% des demandeurs d’emploi, soit 6000 en Bourgogne-Franche-Comté), une large communication a été réalisée auprès de ces personnes, en amont de la campagne d’actualisation qui a débuté le 28 mars, pour leur proposer un accompagnement personnalisé par téléphone.

La période actuelle ne laissant pas entrevoir de perspectives de retour rapide à l’emploi, le gouvernement a décidé de prolonger les droits à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) et à l’allocation de solidarité spécifique (ASS) pour les demandeurs d’emploi arrivant en fin de droits au cours du mois de mars.

Ces allocations seront prolongées jusqu’à la fin de cette période de confinement sans qu’aucune démarche ne soit nécessaire de la part des demandeurs d’emplois concernés. Par ailleurs, l’application des nouvelles règles de calcul de l’allocation chômage qui devaient entrer en vigueur après le 31 mars 2020 a été reportée au 1er septembre 2020.

 

Mobilisation renforcée pour les entreprises

Les conseillers de Pôle emploi dédiés à la relation avec les entreprises sont joignables sur leur ligne directe professionnelle, sur la plateforme téléphonique 3995, par mail, en ligne sur le site pole-emploi.fr et sur l’application mobile « je recrute ». Ces conseillers apportent aide et conseil aux entreprises, enregistrent leurs offres et informent en continu sur les relais et contacts utiles dans le cadre de la mise en œuvre des mesures gouvernementales liées au Covid-19, notamment concernant le dispositif d’activité partielle.

Les conseillers entreprises sont particulièrement mobilisés dans la période pour accompagner les recruteurs qui ont des besoins de recrutement urgent dans le cadre de la crise sanitaire que nous traversons. Ils assurent une veille, une mobilisation particulière dans la recherche active de candidats, le suivi des offres et proposent des actions adaptées à la fois à leurs difficultés et au contexte actuel.

 

Inscription et premier entretien : rien ne change

L’inscription, qui intègre l’ouverture éventuelle de droits aux allocations, est assurée : en ligne sur le site pole-emploi.fr ou encore par téléphone, grâce à une assistance téléphonique spécifique.

Quant au premier entretien « de diagnostic », entre le demandeur d’emploi nouvellement inscrit et son conseiller, celui-ci est désormais assuré par téléphone pendant cette période spécifique.

 

Développement des prestations et des formations à distance

Dans la mesure du possible, les prestations et formations réalisées à distance ou pouvant l’être sont maintenues. La rémunération des stagiaires, même en cas de suspension de la formation, est assurée.

Enfin, un dispositif de soutien financier permet aux organismes de formation de facturer les frais engagés pour la mise en place des formations à distance et le maintien du lien avec le demandeur d’emploi.

 

L’activité en agence

L’activité sur site est réduite au strict nécessaire ; moins de 6% des effectifs sont présents en agence. La direction de Pôle emploi garantit aux quelques agents présents des conditions optimales de sécurité sanitaire dans l’exercice de leur activité.

La relève et le traitement du courrier sont ainsi assurés afin de récupérer les pièces administratives déposées dans les boîtes aux lettres, sachant que les demandeurs d’emplois sont fortement incités à dématérialiser leurs documents pour une prise en compte rapide.

Des mesures exceptionnelles pour l’allocation d’activité partielle

Destinée à éviter les licenciements économiques, l’activité partielle permet à l’employeur en difficulté de faire prendre en charge tout ou partie du coût de la rémunération de ses salariés. Ce dispositif a montré toute son efficacité pour soutenir l’emploi en période de baisse d’activité.

Face à l’ampleur de la crise sanitaire liée au Covid-19, le gouvernement a transformé l’ancien système d’activité partielle pour doter la France du système « le plus protecteur d’Europe » : alors qu’elle était auparavant forfaitaire et plafonnée à 7,74 €, l’allocation versée par l’Etat à l’entreprise est désormais proportionnelle aux revenus des salariés placés en activité partielle, dans la limite d’un plafond de 4,5 SMIC. Le plafond de l’allocation horaire est fixé à 70 % de 4,5 Smic horaire brut, c’est-à-dire 31,98 €. En deçà de ce plafond de 4,5 SMIC, l’employeur n’a pas de reste à charge ; au-delà de ce plafond ou en cas de majoration du taux de 70 %, l’employeur supporte la charge financière du différentiel.

Cette modification du mode de calcul de l’allocation d’activité partielle a pour but d’amortir l’impact économique et social de la crise sanitaire, en diminuant le reste à charge pour les employeurs. Et ainsi permettre aux entreprises d’éviter les licenciements et de conserver leurs compétences, et aux salariés de sauver leur emploi.

Pendant la période d’activité partielle

  • L’employeur reçoit de l’Agence de services et de paiement (ASP) une allocation équivalent à une part de la rémunération horaire du salarié placé en activité partielle.
  • Le salarié reçoit de son employeur une indemnité d’activité partielle, en lieu et place de son salaire pour la période durant laquelle il est placé en activité partielle.

Les modalités de calcul de l’indemnité versée par l’employeur au salarié ne sont pas modifiées. L’employeur verse au salarié une indemnité équivalente à 70% de sa rémunération horaire brute. En tout état de cause, elle ne peut être inférieure à 8,03 €, sauf pour les salariés en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Cela correspond en moyenne à environ 84% du salaire net du salarié.

Ce montant est multiplié par le nombre d’heures chômées dans la limite de 35 heures par semaine, sauf si le contrat de travail prévoit un volume inférieur. Le décret d’application de l’ordonnance n°2020-346 du 27 mars 2020 portant mesures d’urgence en matière d’activité partielle à venir précisera les modalités selon lesquelles les salariés des secteurs en régime d’équivalence sont indemnisés.

Les indemnités d’activité partielle sont exonérées de cotisations sociales, mais restent soumises à la CSG au taux de 6,2 % et à la CRDS au taux de 0,5 %.

L’employeur peut décider unilatéralement d’indemniser ses salariés au-delà de 70 % du salaire brut ou si une convention collective ou un accord d’entreprise le prévoit.

L’assiette de l’indemnité est la rémunération horaire brute du salarié (assiette congés payés).

 

Un dispositif étendu aux salariés ayant un temps de travail annualisé

Le bénéfice de l’activité partielle est étendu aux salariés dont la durée du travail est fixée par forfait en heures ou en jours sur l’année en cas de réduction de l’horaire de travail habituellement pratiqué par l’établissement.

En raison de leur faculté d’adaptation de leur temps de travail sur l’ensemble de l’année, les salariés au forfait annuel heure/jour étaient exclus du dispositif sauf en cas de fermeture totale de leur établissement.

Désormais, les salariés au forfait annuel heure/jour peuvent bénéficier de l’activité partielle en cas de réduction de l’horaire de travail habituellement pratiqué dans l’établissement, à due proportion de la réduction de l’horaire. Un décret précisera dans les prochains jours les modalités selon lesquelles l’allocation versée à l’employeur est calculée dans ce cas.

 

Pour davantage d’informations :

https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/accompagnement-des-mutations-economiques/activite-partielle

Une aide financière exceptionnelle pour les travailleurs indépendants

Le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) propose des aides aux indépendants dont l’activité est impactée par la crise du coronavirus.

Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

Un fonds régional au soutien du tourisme et de l’événementiel

Sévèrement frappés par les conséquences de la pandémie de Covid-19, le tourisme et l’événementiel peuvent solliciter désormais le fonds d’urgence du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Des aides de 3 000 à 5 000 € seront octroyées aux hébergements touristiques (fonds de 4 M€) et aux entreprises de l’événementiel (2,5 M€) qui pourront justifier une baisse de chiffre d’affaires d’au moins 50 % sur l’année écoulée. Les dossiers sont à déposer avant le 31 mai 2020.

 

Lors de son assemblée plénière du 24 avril, la Région Bourgogne-Franche-Comté a voté un plan d’urgence de 70 M€ destiné aux acteurs économiques touchés par la crise sanitaire du Covid-19. Le tourisme et l’événementiel, touchés de plein fouet, bénéficient ainsi de fonds d’urgence, à hauteur de 6,5 M€.

4 M€ sont affectés aux hébergements touristiques, en complément des dispositifs mis en place par l’Etat et BPI France. Les meublés et chambres d’hôtes pourront ainsi bénéficier d’une aide de 3 000 €, tandis que les hôtels (toutes catégories confondues), l’hôtellerie de plein air (campings, parcs résidentiels de loisirs), les centres et villages de vacances et les gîtes de groupes de 14 lits minimum pourront se voir attribuer 5 000 €.

2,5 M€ sont dédiés aux entreprises de l’événementiel « dont le siège social est situé en Bourgogne-Franche-Comté et ayant pour activité principale la fourniture de prestations liées à l’organisation d’événements par des professionnels (salons, foires, congrès, séminaires, etc.) hors animations et manifestations artistiques et culturelles (spectacle vivant, etc.) et sportives ».

Détails et critères d’éligibilité disponibles ici.

Les dossiers doivent être déposés avant le 31 mai par mail aux adresses suivantes:

- pour les hébergements touristiques, tourisme-aide-covid19@bourgognefranchecomte.fr

- pour les entreprises de l'événementiel, raphael.petitboulanger@bourgognefranchecomte.fr.

Masques sanitaires et masques grand public : où en est la production ?

Lors d'un point presse, lundi 27 avril, le ministère de l'Economie a dressé un état des lieux de la production de masques sanitaires et de masques grand public.

Concernant les masques chirurgicaux et FFP2, la capacité de production est actuellement de 10 millions par semaine. L'objectif est de la faire passer à 20 millions en mai, et à 50 millions en octobre.

Concernant les masques grand public, à usage non-sanitaire, 242 entreprises ont proposé des prototypes testés et homologués par la Direction générale de l'armement (DGA). La production est actuellement de 26 millions de masques par semaine; elle devrait passer à 38 millions pour la semaine du 11 mai, date annoncée du début du déconfinement.

Pour consulter le communiqué complet du ministère, cliquez ici.

 

Actualité Nevers Agglomération – coronavirus 

Nevers Agglomération rouvre ses locaux au public

A partir du lundi 11 mai, Nevers Agglomération renoue avec l'accueil au public dans ses locaux du 124, route de Marzy. Le déconfinement progressif implique quelques modulations,...

Le paiement sans contact prend le bus

L’innovation tombe à pic en pleine crise sanitaire. A partir du 11 mai, il sera possible d’acheter ses tickets sans contact dans le réseau des bus Taneo (1), en présentant sa...

Faire du vélo l’allié de son déconfinement

Le quotidien reprendra lentement son cours à partir du 11 mai. Pour un déconfinement en douceur et sans douleur après six semaines de sédentarité imposée, rien ne vaut le vélo....

Fabriquer des masques, c’est du sport

Patron des salles de sport WoodFit et CoachFit, mises à l’arrêt depuis le 13 mars, le Neversois Charles Beaulieu n’est pas resté les deux pieds dans la même basket : il a monté...

Pas de Covid-19 dans l’eau potable

© Photo de congerdesign sur Pixabay Alors que des traces de Covid-19 ont été décelées dans des eaux usées et dans le réseau d’eau non potable de la Ville de Paris, les...

Plus de 200 charlottes offertes aux médecins

Jeudi 16 avril, Denis Thuriot, maire de Nevers et président de Nevers Agglomération, a remis un don de 230 charlottes au Dr Thierry Lemoine, président du Conseil de l'ordre des...

Information des communes de Nevers Agglomération – Coronavirus

Vu sur Facebook

Vu sur Youtube

Liens web

Information du gouvernement : : www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Préfecture de la Nièvre
: www.nievre.gouv.fr

Téléchargez l’attestation individuelles de déplacement : Attestation de déplacement
Téléchargez l’attestation de déplacement professionnel : www.gouvernement.fr/justificatif-deplacement-professionnel-fr.pdf
Téléchargez l’attestation de déplacement exceptionnelle FALC : attestation-deplacement-falc

Bordure limite des activités sportives 🇫🇷 https://covidradius.info (Gratuit)

 

Pin It on Pinterest

Share This
X