03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

Créé en 1932, l’orchestre des Concerts nivernais exalte la vitalité du Conservatoire de Nevers, dont il sera cette saison encore l’éclatante vitrine. Elèves, professeurs, musiciens professionnels et solides amateurs s’y côtoient dans une ambiance aussi harmonieuse que studieuse. A découvrir sur la scène de La Maison et du Théâtre municipal de Nevers.

Programme 2019/2020

Dimanche 8 décembre, 17 h,
La Maison : Clarinetissimo,
œuvres de Mozart et Beethoven, avec le clarinettiste Pierre Genisson en invité d’honneur et soliste.
Dimanche 22 décembre, 17 h,
Théâtre municipal : 
Contes musicaux – Pierre et le Loup, Le Petit Tailleur (concert en famille).
Dimanche 29 mars,
17 h, La Maison : 
Bella Italia (Rossini, Mendelssohn, Verdi, Respighi).

Les Concerts nivernais sont un joyau rare qui fait la fierté du Conservatoire de Nevers : « C’est le seul orchestre symphonique de la Nièvre, et même le seul à 150 km à la ronde », souligne Dominique Baran, directeur du Conservatoire et, de fait, d’un orchestre qui réunit 70 à 80 musiciens. Elèves de 3e cycle, professeurs de l’école de musique et musiciens professionnels (ou amateurs d’un très solide niveau) se côtoient dans cette institution née en 1932 et constamment régénérée.

« Sans cet orchestre, Nevers ne serait pas aussi attractif pour les enseignants », assure le directeur musical. « On ne peut pas être un bon enseignant si on ne joue pas. C’est également important pour nos élèves. A 15-17 ans, ils pourraient être tentés d’arrêter la musique. Intégrer les Concerts nivernais les motive pour continuer et progresser encore plus. Cela tire tout le monde vers le haut. »

Trésorière de l’association des Concerts nivernais et membre de l’orchestre, Jacqueline Richard apprécie « la magie » d’une formation où le CV des musiciens s’efface devant la passion commune, de même que le fossé des générations entre des pratiquants dont l’âge varie de 14 à plus de 70 ans : « Il existe une très grande bienveillance, une forme de parrainage aussi, qui font faire des progrès extraordinaires aux élèves. Et jouer dans la grande salle de la Maison de la culture, avec une superbe acoustique, devant 950 personnes, c’est une chance. ».

Présidée depuis 2015 par François Renaudin, l’association compte une trentaine de bénévoles. C’est elle qui organise les concerts (cinq par an dont deux pédagogiques) et surtout se bat pour leur financement : « Notre budget est de 90 000 à 100 000 € par an. Chaque concert coûte 20 000 à 25 000 €. » Il faut ainsi assurer la rémunération des musiciens professionnels de l’orchestre (une quarantaine), les repas, l’hébergement lors des concerts. Subventionnée à hauteur de 10 000 € par Nevers Agglomération, l’association récolte aussi des dons privés (7 000 €) et prévoit d’organiser un concert de musique de chambre pour soutenir l’orchestre : « C’est une richesse pour le territoire », insiste François Renaudin. « S’il n’existait plus, rien ne serait plus tout à fait pareil. »

X