03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

Les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) sont nombreux à Nevers et dans la Nièvre. Une trentaine d’associations et d’entreprises ont ainsi été identifiées par Éric Bazinet, créateur de Station ESS, un « tiers-lieu » de 500 m2 qu’il entend faire vivre grâce au coworking. Ateliers et conférences complèteront un dispositif inédit localement.

Éric Bazinet, créateur
de Station ESS.
© Nevers Agglomération

Espaces de Coworking

Les espaces de travail collectif sont en vogue dans l’agglomération de Nevers. Après l’Inkub et le tout frais Atelier d’entreprises (voir p. 11), c’est une initiative privée qui enrichit le paysage et conforte la conviction que les échanges mondialisés par le numérique ne remplacent pas le besoin de proximité réelle.

Boulevard de la République, en lisière du faubourg du Mouesse, 500 m2 de bureaux occupés naguère par le cabinet d’experts
comptables COGEP ont été rachetés à l’ADAPEI Nièvre (Association départementale des amis et parents de personnes handicapées mentales) par Éric Bazinet, professionnel chevronné de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Le directeur de Planète ESS, un cabinet de conseil basé dans le XIIe arrondissement parisien, souhaitait « changer de vie » et travailler en Bourgogne : « Mes parents y avaient une maison de campagne, et je voulais rester pas trop loin de Paris. J’ai remarqué
qu’il n’y avait pas de tiers lieu sur Nevers. »

Avec Station ESS, Éric Bazinet veut convaincre les acteurs de l’ESS nivernaise des attraits du travail collectif : « Je m’adresse aux
associations, aux entrepreneurs sociaux, à tout ce qui touche au secteur médico-social. Ici, ils pourront trouver un espace de coworking, deux salles de 12 à 15 places où ils peuvent venir à la journée ou à la demi-journée, ainsi que des bureaux séparés, en location. » Une salle est disponible pour des conférences et des formations, et une boutique éphémère est également envisagée.

« Mon but est de créer une dynamique entre associations », précise le porteur de projet, confiant en l’avenir de sa Station ESS : «Mon étude de marché a montré qu’il y avait 35 associations dans ce domaine sur Nevers, dont les besoins en locaux peuvent aller jusqu’à 150 m2. Le besoin est là. » D’autant plus que l’avenir est prometteur pour l’économie sociale et solidaire : « Il y a une vraie volonté des jeunes de travailler autrement, on enseigne des modules d’ESS à Sciences Po et dans les écoles de commerce. »

D’ici fin 2019, Éric Bazinet prévoit de créer trois emplois pour faire tourner son tiers lieu neversois, dans lequel il proposera
également du conseil en financement, business model et gouvernance.

L’économie sociale et solidaire : définitions et chiffres

Selon la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (CRESS) Bourgogne-Franche-Comté, « l’ESS représente un écosystème qui favorise les innovations sociales et le développement économique des territoires au travers :
• des filières émergentes telles que la finance solidaire, les éco-activités (recyclage, réemploi, etc.), les circuits
courts, etc. ;
• le maintien et la création d’emplois de proximité, de cohésion sociale (lien intergénérationnel), d’innovation,
de développement durable, de transition énergétique, etc. ;
• des mutualisations qui permettent la création d’emplois durables et non-délocalisables : groupements d’employeurs,
coopératives d’activité et d’emplois, etc. »
Dans son Panorama de 2017, la CRESS relève 7 407 emplois salariés dans l’économie sociale et solidaire pour la Nièvre, dont 3 295 pour l’agglomération de Nevers. Le poids de ce secteur est loin d’être négligeable : il représente 12,3 % de l’emploi salarié dans la Nièvre (11,4 % dans l’agglomération de Nevers). Plus d’informations sur https://ess-bfc.org

Station ESS
 7 bis, boulevard de la République – Nevers | Tél. : 06 74 72 72 12 

www.station-ess.fr

X