03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr

Un millier de professionnels ont participé à la première journée du Sommet international de l’innovation en villes médianes (SIIViM), vendredi 9 novembre, dans la Maison des sports de Nevers. Avant une journée de samedi réservée au grand public, ce rendez-vous voulu et porté par Nevers Agglomération est déjà considéré comme un succès, et conforte l’ambition de Nevers et d’autres villes médianes de peser davantage dans l’aménagement du territoire.

L’admiration ne semble pas feinte : « C’est définitivement à Nevers que ça se passe », s’exclame Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du numérique auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics, au terme de la visite du Sommet international de l’innovation en villes médianes (SIIViM) et de l’Inkub, incubateur de start-up. Un événement et un site portés par Nevers Agglomération et voulus par son président, Denis Thuriot, dont Mounir Mahjoubi a rappelé en plaisantant le lobbying pour sa venue à Nevers.

En quelques heures bien tassées et rythmées, vendredi 9 novembre, le secrétaire d’État a mesuré l’ambition d’une ville et d’une agglomération : « Une ville qui peut créer un salon international, faire venir le meilleur démonstrateur, des délégations étrangères… Nevers est un territoire d’investissement, une ville moyenne qui est là pour durer longtemps. » Et de citer en exemple la convention signée quelques minutes plus tôt à l’Inkub pour l’installation d’un Village by CA, l’accélérateur de start-up du Crédit Agricole jusqu’à présent abonné aux grandes villes : « Nevers n’est pas une ville comme les autres. La dynamique de Nevers Agglomération sur le numérique et l’innovation est particulièrement forte. L’Inkub accueille des résidents actifs qui sont identifiés au niveau national », confiait récemment Luc Meunier, directeur du Village by CA neversois.

La volonté de relancer l’économie et la démographie des villes médianes par l’innovation n’est pas le pré carré – et fleuri – de Nevers. En réunissant des représentants de dizaines de villes et agglomérations françaises et étrangères, le SIIViM a pris des airs de démonstration d’une force oubliée, ignorée. Et la centaine de start-up logées sur le parquet d’une Maison des sports transformée en mini-ville vibrionnante a démontré aux visiteurs professionnels que la « smart city » était une utopie exaucée, une réalité rêvée.

Le grand public pourra, à son tour, s’en imprégner samedi 10 novembre, de 9 h à 17 h. Et s’y immerger sans réserves, puisque l’entrée est libre et gratuite.

Programme complet sur www.siivim.fr

X