03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

Spécialisée dans la fabrication de fixations de ski alpin, tant pour la pratique de masse que pour la compétition, l’entreprise neversoise Look Fixations a été touchée de plein fouet par la saison… blanche vécue par les sports d’hiver. Le Groupe Rossignol, dont elle est un des fleurons, va investir près de trois millions d’euros pour moderniser le site et concevoir de nouveaux produits, avec un appui massif de l’Etat et de la Région.

L’interruption presque mondiale de la pratique des sports d’hiver à cause de la crise sanitaire a provoqué une sévère chute du chiffre d’affaires du Groupe Rossignol, l’un des leaders mondiaux du secteur, propriétaire depuis 1994 de l’entreprise nivernaise Look Fixations. « Nous avons enregistré sur 2020-2021 une baisse de 30 % de notre chiffre d’affaires, qui était de 360 M€ avant la crise », explique Jean-Laurent Nectoux, vice-président du Groupe Rossignol et président de Look Fixations.

Le site neversois, qui produit chaque année 600 000 paires de fixations, en a subi les effets comme le reste du groupe : « Nous avons eu recours au chômage partiel à partir d’octobre », détaille le directeur, Richard Segrétain. « Avec la fermeture des remontées mécaniques, nous nous sommes retrouvés avec un stock très important, ainsi que nos clients. Nous attendons le retour à la normale pour l’hiver 2022-2023. »

Si les 102 salariés permanents ont vu leur emploi préservé, c’est l’intérim qui a subi les effets de la baisse d’activité : « Nous avons jusqu’à 60 intérimaires pendant la saison la plus forte, de juin à novembre. » Pour traverser la crise, le Groupe Rossignol a contracté un Prêt garanti par l’Etat (PGE) de 62 M€ et a décidé de maintenir le cap sur ses investissements en France, où travaillent 700 de ses 1 350 salariés (1) : « Nous avons investi 20 M€ ces cinq dernières années sur nos sites français », souligne Jean-Laurent Nectoux.

A Nevers, près de trois millions d’euros seront injectés dans la modernisation de l’usine et la conception de nouveaux produits. Le groupe a sollicité et obtenu une aide de l’Etat, dans le cadre du Plan de relance, de 480 000 €, au titre du Fonds d’accélération des investissements industriels. Lors de la visite de l’entreprise (2), le préfet Daniel Barnier a mis en lumière la réactivité de son administration, qui a monté le dossier « en quelques jours » pour accompagner une entreprise dont il a salué l’attitude responsable au vent mauvais : « Malgré la crise, vous avez continué à jouer votre rôle social, vous n’avez pas licencié. Vous continuez à former des jeunes et vous êtes très investis dans l’emploi de travailleurs handicapés. »

Grâce au dispositif Territoires d’industrie, dont font partie Nevers et le val de Loire nivernais de Decize à Cosne-sur-Loire, Look Fixations bénéficie également d’une aide de la Région Bourgogne-Franche-Comté, à hauteur de 480 000 €.

  1. Le groupe compte trois sites de production en France, un en Espagne et un en Italie.
  2. Etaient également présents Didier Josso, sous-préfet à la Relance ; Hicham Boujlilat, conseiller régional ; Jean-Christophe Trontin, copilote du Territoire d’industrie Nevers Val de Loire et directeur de l’aciérie Aperam (Imphy).

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Pin It on Pinterest

Share This