03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr

Mercredi 13 mars, à partir de 11 h 30, dans le cadre de l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain (OPAH RU), Nevers Agglomération et le bureau d’ingénierie Soliha-CDHU 58 organisent un temps d’échange avec les artisans, suivi d’une visite de chantier, rue Creuse à Nevers.

photo d’illustration

Depuis fin 2015, une Opération programmée d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain (OPAH RU) est en cours dans le centre-ville de Nevers et le quartier de la Fonderie à Fourchambault (voir ci-dessous). Afin de mieux faire connaître ce dispositif aux professionnels du bâtiment, Nevers Agglomération et le bureau d’ingénierie Soliha-CDHU 58 les invitent à un temps d’échange dans le local de permanence de l’OPAH, 13 avenue Pierre-Bérégovoy à Nevers, mercredi 13 mars à 11 h 30.

Les artisans seront informés sur le financement de l’OPAH RU, le public visé et le secteur concerné. Les intérêts et les opportunités de ce programme leur seront exposés, ainsi que les étapes d’un dossier d’OPAH RU. A l’issue de cette présentation, à 12 h, une visite de chantier se déroulera rue Creuse, où un immeuble de la fin du XIXe siècle fait l’objet d’importants travaux de réhabilitation, dans l’optique de la mise en location de six logements.

Dans le cadre de l’OPAH RU, ce sont les travaux sur les deux logements du second étage, très dégradés, qui sont accompagnés ; le montant s’élève à 195 000 €, dont 41 % d’aides apportés par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), Nevers Agglomération et la Ville de Nevers.

L’OPAH RU a pour ambition de lutter contre l’habitat indigne et de rehausser l’offre locative. Depuis son lancement, elle a permis la rénovation de 52 logements privés (22 propriétaires occupants et 30 propriétaires bailleurs). Tous les logements qui ont été rénovés pour être mis sur le marché ont été loués ; pour bénéficier des aides de l’OPAH, les propriétaires s’engagent à appliquer des loyers conventionnés pendant 9 ans.

Non seulement l’OPAH RU redynamise l’immobilier, mais elle apporte de l’oxygène à l’économie locale : les 52 logements réhabilités entre 2015 et fin 2018 ont engendré plus de 2,7 M€ de travaux. Autre bonne nouvelle pour le territoire, de jeunes couples ont saisi l’occasion de ces aides (55 % en moyenne sur les travaux de réhabilitation) pour investir et s’installer dans le centre-ville de Nevers.

X