03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Les 3 cochons (et le dernier loup) © Ch. Vootz

Ces derniers mois dans le paysage culturel local, c’est surtout dans son rôle de directeur de la MCNA que nous avons rencontré Jean-Luc Revol ; mais il est avant tout ce grand homme de théâtre, qui mène depuis la fin des années 80 une double carrière de metteur en scène et de comédien. Pour notre plus grand plaisir, il travaille en résidence à Nevers avec ses comparses de la Compagnie du théâtre du caramel fou (TCF) et remet en 2018 son costume de metteur en scène. Bien sûr, c’est en coulisses que tout commence pour cette nouvelle création : une adaptation d’un titre très connu de la littérature enfantine, les « Trois petits cochons ». 

« Le jeune public, le bestiaire animal, la lecture à double niveaux… des domaines qui me plaisent »,  tout simplement ! Jean-Luc Revol, qui a toujours été passionné par le travail en direction de la jeunesse voulait également « s’attaquer à un conte très connu » et c’est tout naturellement qu’il a pensé à l’histoire des « Trois petits cochons » après avoir mis en scène d’autres textes pour ce public particulier, de Buzzati ou de Frédéric Chevaux. C’est d’ailleurs avec cet auteur qu’il travaille sur l’adaptation du conte.

L’histoire

On s’en doute, c’est une version revisitée, avec un parti pris surprenant et une vision plus contemporaine que Frédéric Chevaux a concocté. Il la détaille dans sa note d’intention. Dans « Les 3 cochons (et le dernier des loups) », les ‘gentils’ petits ancêtres cochons ont en réalité « repoussé [les loups] de la prairie à la forêt, par opportunisme malhonnête» puis les ont exterminé. Il ne reste qu’un individu, une victime « porté par la vengeance, le goût de justice et de la rébellion (…). Conquête de l’Ouest américain, tribus indiennes, magie ancestrale, ce qui nous appartient, ce qu’on abandonne (…). La lecture à double niveau est bien là. On sent que l’adaptateur comme le metteur en scène ont fait le choix d’un spectacle jeune public de qualité et adopté une posture que l’on retrouve que trop rarement, celle de l’auteur qui s’adresse à un public sensible et intelligent. La jeunesse est d’ailleurs l’un des piliers de la politique culturelle de Nevers Agglomération : les élus estiment que c’est dès le plus jeune âge que les enfants commencent à se doter de leur bagage culturel, lequel contribue notamment à développer  leur esprit critique.

Une pièce de théâtre telle que Les 3 cochons (et le dernier des loups) » participe à cet éveil culturel. Un objectif reconnu par le conseil communautaire qui a décidé de soutenir la création du spectacle à hauteur de 15 000€.

Les protagonistes de la création

Jean-Luc Revol s’est entouré de visages connus. Il a travaillé plusieurs fois avec les quatre comédiens – Cédric Joulie, Nicolas Gaspar, Olivier Breitman, José-Antonio Pereira – ainsi qu’avec Nicole Bordet l’illustre costumière. C’est d’ailleurs en costumes et dans les décors, réalisés par Emmanuel Laborde, que les comédiens travaillent actuellement pendant une quinzaine de jours. A cette étape de la création, le texte continue d’évoluer. « Par exemple, la fin ne me convient pas. J’échange tous les jours par téléphone avec Frédéric (Chevaux) qui revoie encore son texte. Avec Bernard Valéry, ce sera seulement à partir de janvier que l’on répétera avec la musique et les ambiances sonores ».

Spectacle à découvrir à la MCNA le 30 janvier. Au fait, on a oublié de vous le dire : dans cette adaptation, les trois petits cochons se prénomment Jean-René, Jean-Thierry et Jean-Michel !

  • Représentations 

Mercredi 30 janvier à 20h
Vendredi 1er février à 20h
MCNA – Petite salle
Nevers

Mar. 12 février à 20h
Salle des fêtes Marcel Joyeux
Luzy

SPECTACLE COMPLET sur le web, places disponibles à l’accueil-billetterie de la MCNA ou au 03 86 93 09 09

  • Tarifs

9 € | 7 € | 7 € | 6 €

  • + d’infos

http://maisonculture.fr/spectacle/les-3-cochons-et-le-dernier-des-loups

Jean-Luc Revol © studio photo OUI!
X