03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

acte 2

ACTION CŒUR DE VILLE

Le programme Action cœur de ville est désormais prolongé jusqu’en 2026 avec un nouveau financement national de 5 milliards d’euros par l’État et ses partenaires comme la Banque des territoires, l’Anah (Agence nationale de l’habitat) ou encore Action Logement.

Cet acte 2 du programme Action cœur de ville s’articule autour de quatre nouvelles priorités :

accompagner les villes pour relever le défi de la transition écologique ;
conforter le socle de services, le vivier d’emploi et le rôle de centralité des villes médianes pour l’ensemble de leur territoire ;
revitaliser les villes médianes dans leur ensemble afin de confirmer l’attractivité retrouvée de ces villes pour les habitants et les activités dans un cadre de vie accueillant, agréable et inclusif ;
accélérer le passage à l’opérationnel des actions, en apportant aux villes l’accompagnement nécessaire à la mise en œuvre de projets transversaux plus complexes et des financements adaptés.
L’acte 2 du programme intègre désormais les quartiers de gare et les entrées de ville, avec un objectif accru de transition écologique.

Le 20 février 2023 a été lancé officiellement à Nevers, par Dominique Faure, ministre des Collectivités territoriales et de la Ruralité, ainsi que Rollon Mouchel Blaisot, directeur du programme national Action cœur de ville, le nouveau dispositif spécifique dédié aux entrées de ville.

Ce dispositif poursuit 4 objectifs :

favoriser le développement urbain selon les principes de sobriété foncière et de réduction de l’artificialisation des sols ;
embellir les entrées de ville en améliorant la qualité architecturale, urbaine et paysagère ;
anticiper les évolutions du secteur commercial et des modes de consommation ;
démontrer le recyclage possible des entrées de ville, diversifier les fonctions urbains de ces zones, de la renaturation à la réindustrialisation.
Le dispositif, coordonné par la direction nationale de programme Action cœur de ville, mobilisera notamment l’accès aux nouveaux fonds d’intervention de la Banque des Territoires et de la DGE (Direction générale des entreprises) cogéré avec l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires), des expertises du Cerema, de l’appui procédural des services de la DGALN (direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature) et du concours des architectes et paysagistes de l’État. 45 villes et agglomérations Action cœur de ville se sont déjà portées volontaires pour s’engager dans cette démarche dès 2023.

Ces dernières bénéficieront d’un « soutien méthodologique, technique et financier ». Elles auront ainsi un accès privilégié à un nouveau fonds de requalification commerciale qui sera doté de 24 millions d’euros. La Banque des Territoires mobilisera de son côté 15 millions d’euros pour aider une trentaine de territoires pilotes à « repenser leurs entrées de ville afin de les embellir ».

À Nevers, le dispositif sera appliqué au périmètre de l’entrée sud de l’agglomération, à cheval sur les trois communes de Nevers, Challuy et Sermoise-sur-Loire. Le projet de requalification comprend des enjeux multiples de mobilité dont le mode cyclable et l’accès au stade du Pré Fleuri, des enjeux liés aux risques naturels, à la restructuration des pôles commerciaux, à l’habitat, à l’architecture, au patrimoine, etc.

Pour rappel, le programme Action cœur de ville à Nevers se matérialise sur le périmètre de l’ORT (opération de revitalisation de territoire), étendu en 2022 à 6 autres communes de l’agglomération entrées en démarche de revitalisation : Varennes-Vauzelles, Pougues-les-Eaux, Coulanges-les-Nevers, Fourchambault, Challuy et Sermoise-sur-Loire.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Pin It on Pinterest

Share This