03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

L’INVITE

Vent de fraîcheur pour l’agriculture locale

Julie Cadiot

 

Julie Cadiot est installée sur la commune de Challuy depuis 2018. Cette jeune agricultrice de 30 ans, pleine d’idées, élève poulets fermiers, pintades et poules pondeuses pour le plus grand plaisir des habitants du territoire.

GAEC CADIOT
Mussy 58000 CHALLUY

gaec.cadiot@gmail.com
Tél. : 03 86 21 05 02
Portable : 06 21 23 51 91

Vente à la ferme

Ouverture :
Vendredi soir : 17h- 20h ;
samedi matin : 10h- 13h

Vente en ligne

La ruche qui dit oui
laruchequiditoui.fr/fr/assemblies/10636

Vente sur les marchés

(et notamment le marché de la Résistance à Nevers)

vendredi de 16h à 19h.

Avec son sourire, sa bonne humeur et sa jeunesse, elle illumine les marchés et apporte un vent de fraîcheur. Julie Cadiot, challuysienne, s’est associée à ses parents agriculteurs il y a plus de trois ans maintenant. « Avant, je vendais des taureaux. Mais j’avais besoin de sortir de la ferme, de rencontrer des gens, d’avoir des contacts », explique-t-elle. En 2018, elle décide donc d’apporter de la diversification à l’exploitation agricole de ses parents située à Mussy, près du Pont Carreau, qui élèvent des charolaises. 600 poules pondeuses et 2 000 poulets viennent compléter les 180 mères charolaises installées sur l’exploitation de 330 ha d’herbe.

Elle se lance alors sur les marchés et évolue au fil du temps. « Au début, on ne savait pas si ça allait fonctionner », souligne-t-elle. « D’ailleurs j’ai commencé avec juste une table et une chaise », se souvient-elle. Avec le succès rencontré, elle s’équipe d’un camion, d’une vitrine réfrigérée, de nouveaux poulaillers, d’une poussinière… Elle s’est même récemment dotée d’un centre d’emballage d’œufs.

Durant la période Covid–19, elle a participé activement à la création du drive fermier. Un dispositif initié par la Chambre d’Agriculture de la Nièvre, en collaboration avec la Ville de Nevers, Nevers Agglomération, l’ASEM et la Ville de Saint-Benin-d’Azy permettant aux habitants de l’agglomération et au-delà de commander des produits locaux et de pouvoir les récupérer à Nevers, même quand les sorties étaient limitées. Des produits locaux, de qualité et de saison accessibles à tous : voilà ce en quoi Julie et ses parents croient !

Mais Julie ne s’arrête pas là. Son exploitation familiale est également inscrite dans le réseau « Bienvenue à la ferme ». Sur son site internet, le message est clair : « Nous vous attendons sur l’exploitation afin de vous faire découvrir notre savoir-faire et nos produits fermiers ». La passion du métier, le bien-être animal, la volonté de réaliser des produits de qualité sont là. D’ailleurs un grand parcours plein-air est mis à disposition des animaux. Leur alimentation est produite à la ferme, certifiée 100 % sans OGM et ils sont soignés à l’homéopathie.

En quelques années, la jeune agricultrice s’est faite un nom sur le territoire de l’agglomération. Elle vend désormais ses productions aux restaurants locaux. Et cette renommée profite également à ses parents qui ont pu bénéficier de nouveaux clients. Julie fourmille d’idées, cherche à se renouveler sans cesse… Seul frein : le budget ! Elle a pour projet d’ouvrir un laboratoire de transformation pour proposer de nouveaux produits, et même d’ouvrir un magasin pour faire de la vente directe. « En 2023, j’espère profiter de la reprise du domaine du Grand Bois par l’enseigne « Cap Fun » pour réaliser ce projet », affirme-t-elle.

Pin It on Pinterest

Share This