03 86 61 81 60 contact@agglo-nevers.fr
Menu

Maintes fois primé au Concours général agricole avec sa bière « La Rur’ale », Vincent Robiche a installé sa micro-entreprise à Parigny-les-Vaux en 2010. Rencontre avec un artisan-brasseur passionné, pionnier en la matière.

Vincent Robiche dans son laboratoire à Pinay © Nevers Agglomération

Rendez-vous pris à la brasserie Robiche, située à l’entrée du discret hameau de Pinay. Nous sommes accueillis par Vincent et son chien Looping, diligent gardien de la ferme familiale.

Des prix d’excellence au Concours général agricole, des médailles par brassins, deux Wold Beer Awards, deux International Beer Challenge et un Brussels Beer challenge, les récompenses s’accumulent depuis des années pour Vincent et la surprise est grande tant la modestie de ce fils d’agriculteur contraste avec son savoir-faire reconnu au-delà des frontières nivernaises. Nous avons affaire-là à un travailleur ardent et acharné, parfaitement ancré dans son métier.

Il aurait pu reprendre le flambeau familial de l’activité d’élevage (qu’il exerce encore aujourd’hui), mais c’est « tout ce qui fermente » qui l’intéresse. Bac STL biochimie génie biologique en poche, obtenu en 2006 au lycée Jules-Renard, il entame avec un ami un BTS agroalimentaire génie biologique et fermentaire à l’Enil de Poligny (École nationale d’industrie laitière), dans le Jura. Il a déjà en tête de percer les « procédés de fabrications de la bière ». Il fait ses armes en Bretagne, dans les brasseries artisanales Coreff et Lancelot, puis à la brasserie artisanale Ratz dans le Lot, et s’en retourne enfin, en 2010, plein d’usage et raison, vivre entre ses parents le début de sa vie de brasseur. Le garage et le poulailler lui servent désormais de laboratoire. « En 2010, nous étions 181 producteurs de bière, aujourd’hui nous sommes plus de 2500. Mais en faire un commerce et en vivre pleinement restent très compliqué. Pour ma part, je mise tout sur l’assemblage, la qualité des produits et du matériel et le process », indique l’alchimiste parignois. La rencontre du malt avec l’eau, puis avec le houblon et les épices, n’ont plus aucun secret pour lui.

Dans sa brasserie, voilà 12 ans qu’il répète méticuleusement les mêmes gestes appliquées aux treize recettes qu’il concocte, dont la renommée « Rousse », sept fois primée au national et à l’international. Des brassins à 4 h 30 du matin, à raison de deux par semaine minimum, à la vente en direct à la brasserie, aux livraisons dans le département (une cinquantaine de points de vente), dans l’Yonne et le Loiret, sans oublier les mises en bouteille et le conditionnement, maître Robiche est sur tous les fronts. En quelques années, la Rur’ale s’est fait un nom sur le territoire : « De 40 hectolitres à mes débuts, je suis passé à 400 par an aujourd’hui. Cela représente environ 50 000 bouteilles de 50 centilitres et 800 fûts de 20 litres. »

Pionnier un jour, pionnier toujours. Le bouillonnant artisan façonne depuis quelques temps un nouveau projet qui vient de voir le jour cette année : « The Parigny Hills Distillerie », la première distillerie artisanale de la Nièvre. Elle est implantée à proximité de la brasserie. Prochainement à la carte de cette fabrique 100 % locale : du gin rafraîchissant, du young malt à base de malt de la région et du whisky mi-vieilli en barriques neuves de chêne de la forêt des Bertranges. À déguster, bien entendu, avec modération !

Brasserie Robiche
Pinay 58320 Parigny-les-Vaux
06.50.66.70.01
Vente en ligne
www.biere-larurale.fr/la-brasserie/

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Pin It on Pinterest

Share This